dimanche 6 mars 2016

A la découverte des oiseaux du parc des Ulis.3- HERONS ET CORMORANS.

                                                                HERONS.
Le parc des Ulis a eu son ou ses hérons, selon les époques et les moments de l'année. Longtemps on n'en vit qu'un seul, toujours posté au même endroit, sur la rive est de l'île présente dans l'étang, à bonne distance des humains. En 2015, ils étaient plutôt deux, l'un posté sur la rive ouest de l'île, l'autre sur la rive est. Et puis, il y a les individus de passage, que l'on reconnaît au fait qu'ils s'installent un peu n'importe où. J'ai vu jusqu'à trois hérons en même temps dans le parc en automne 2015. Mais le héron est solitaire, il ne se perche presque jamais en compagnie d'un congénère. C'est au point qu'on se demande comment ils font pour se rencontrer, et se reproduire! Une seule fois, j'ai aperçu deux hérons qui s'envolaient de concert. Il arrive aussi qu'ils soient totalement absents du parc pendant une longue période: ce fut le cas au moment de l'arrivée du froid en janvier et février 2016.

"Extraordinaire capacité de transformation du héron, ardéidé maîtrisant royalement l'air d'une grâce stupéfiante, pauvre pêcheur attendant ses proies, bandit des petites mares.
Source de sérénité, de modestie, de pérennité, de discrète beauté, la biodiversité à préserver, choix de tout instant." Monique Villain , poète.
                
                                       IMAGES DE HERONS (Parc des Ulis 2009-2017).



Héron en vol - septembre 2009.


                                      Héron au sommet d'un arbre.
                                                                                
                                                                          Héron perché. Avril 2010.


Héron et son ombre... Décembre 2010 .


Héron glacé... (Décembre 2010).


Ici la silhouette effilée du héron s'inscrit à ravir dans un tableau champêtre...(Mai 2015).

                                   
                                      Héron de passage au perchoir inhabituel (Août 2015).
                                            

Un autre oiseau de passage (1er novembre 2015).


Envol d'automne (1er novembre 2015).

                                                               
                                                                22 novembre 2015.


                          Ce jour d'automne, ce héron de passage s'est laissé approcher de près...

                                                  HERONS DANS LE VOISINAGE.

                                                         ORSAY, LAC DU MAIL:


Un héron peu farouche, sans doute habitué à la présence humaine, un jour de grand froid (2013).

PARC DE LA MAIRIE - VIRY-CHATILLON:


J'ai pu saisir ce héron dans une attitude différente...(Mai 2014). 

FONTENAY LES BRIIS:


J'ai été  amusé, au cours d'une balade, par la vue de ce héron perché sur une botte de paille...Septembre 2014.


PARC DU CHATEAU DE MORSANG SUR ORGE (juillet 2015) :


                      C'est la seule fois où j'ai pu assister à un manége amoureux entre deux hérons.


Héron en vol.

ETANGS DE SACLAY.


Héron en vol au soleil couchant. Août 2011.


                                                         CORMORANS.
La présence de cormorans dans le parc des Ulis est plus sporadique. Ils ont pu arriver en groupe, se perchant au sommet d'arbres élevés, pour fondre de temps en temps sur des proies repérées dans l'étang. Ils ont pu alors séjourner plusieurs jours de suite. Parfois, c'est un individu isolé qui fait un "tour de piste" sur l'étang... En janvier et février 2016,  ils ont disparu durablement avec les premiers froids.
                                    IMAGES DE CORMORANS (Parc des Ulis 2009-2015).
                                                         
                                                                          2009:


Perchés au sommet d'arbres élevés...Septembre 2009.
Pour la première fois, ce 9 septembre 2009, des cormorans ont élu domicile, sans doute
provisoirement, dans le parc des Ulis. Ils se perchent le plus souvent dans les grands arbres bordant l'étang principal.


On reconnaît leur comportement caractéristique:ouvrir leurs ailes pour se les sécher.


Toujours là... 24 novembre 2009.
Au retour d'une absence imprévue de presque trois semaines, je retrouve mon cher parc des Ulis, et je constate que les cormorans -apparus sur les lieux pour la 1e fois à l'approche de l'automne- sont toujours là, et bien plus nombreux cette fois (j'en ai vu une demi-douzaine).
Peut-être vont-ils passer l'hiver ici?

                                                                  
26 novembre 2009 : aujourd'hui le soleil blafard de novembre a du mal à percer les nuages.
Je retrouve mes cormorans sur leur arbre préféré.
Et o surprise, ils sont bien plus de six, j'en ai compté au moins 11, répartis sur deux arbres différents.
Notre parc leur plaît apparemment, ils ont trouvé de quoi assurer leur subsistance...
J'attends de voir s'ils passeront l'hiver ici ou non.

26 décembre: certains au nombre de 3 sont toujours là: ils hibernent donc aux Ulis.

2015:
En 2015, après avoir exploré le Hurepoix, je reviens davantage à mes premières amours: le parc des Ulis. Et je me remets à observer de près la gent ailée, par exemple les cormorans.


Mai 2015: deux cormorans sillonnent quelques jours l'étang, dont celui-ci...


Début juin : ils sont toujours dans les parages.
Je n'avais jamais remarqué que les cormorans ont les yeux verts.




Mi juillet: réapparition des deux cormorans.
Celui-ci est co - locataire du perchoir préféré des mouettes.


Le 2e cormoran bat curieusement des ailes dans l'eau.


Dernière image d'un cormoran en 2015. Ils ont disparu cette fois pendant l'hiver.

PAR LA SUITE LEUR APPARITION SERA PLUS EPISODIQUE.


               A suivre

2 commentaires:

  1. Elles sont toutes magnifiques mais j'ai un faible pour les cormorans et la lune !...

    Un grand MERCI !

    Bises.

    Jany

    RépondreSupprimer
  2. Super ! J’adore les hérons. Et je n’avais jamais vu de cormorans qu’en mer. merci Jacqueline M.

    RépondreSupprimer