lundi 1 mai 2017

CHRONIQUE DU PRINTEMPS 2017 au parc des ulis: 2.LE JOLI MOIS DE MAI.


                                                  *1er MAI au parc:

Mme Bernache interrompt sa couvaison... le temps d'un petit bain avec son époux!


                                          Après le bain...

                            A proximité, le couple de colverts blanc se repose paisiblement.

                                                                  * 2 MAI :
                           Beaux nuages et reflets au parc:











 





                             DE NOUVEAU UN HERON!
Après de nombreux mois d'absence, les hérons refont  acte de présence, mais de façon très sporadique: ils ne s'installent pas, contrairement à certaines années.

                                  Aujourd'hui, je surprends un héron posé au bord du petit bassin.

                                                                         Profil.

Pas loin des passants...

Reflet.

Paré pour le démarrage!

                                                                    C'est parti!

          * 5 MAI: 3 BERNACHOUS SONT NES D'UN COUP!

                  En 2015 et 2016, le couple de bernaches du parc n'avait eu qu'un seul petit!

              Ces naissances sont intervenues le 5 mai, donc à la même date que l'an dernier!

Je savais que, l'an dernier, la naissance de l'unique petit du couple avait eu lieu le 5 mai. Donc, vers midi, je décide de faire un tour au parc pour voir si un heureux événement ne se serait pas produit. Surprise: ce sont trois petites boules jaunes que je distingue auprès des deux parents!
Les bernaches d'habitude laissent approcher le visiteur sans trop de souci. Ce qui me frappe en ce jour, c'est la nervosité d'un des membres du couple (à gauche sur la photo) , peut-être le mâle(?) qui agite le cou fortement, très alarmé visiblement par ma présence: cette fois, bien que je reste à plus de 2 m, ils finissent par descendre dans l'eau où je peux les photographier plus facilement, notamment avec un zoom.
Et puis ces naissances exactement le même jour que l'an dernier, c'est étonnant: ils sont remontés comme des horloges ces animaux.

                                         Trois petites boules jaunes entre les deux parents!
                                            Coup tendu, le mâle à gauche semble inquiet...


                                                              Les trois nouveaux nés.


                                          Inquiets, ils sont descendus dans l'eau assez vite.

                                                              Nouveau gros plan.


                                                                       Mère et enfants.

                                                   La famille s'éloigne du rivage.

                                                       * 6 mai:
                 Une petite famille en balade dans le parc.
Aujourd'hui, je retrouve la famille mono parentale qui était en butte y a quelques jours à l'ire d'un couple de canards acariâtre. Elle a entrepris une petite balade à pied dans le parc.


Ils sont âgés de 15 jours environ maintenant. Hélas, amère constatation: il manque un petit à l'appel! Ils étaient en effet 5!



Le responsable serait-il encore un héron prédateur? Un dame me dit qu'une de ses voisines a encore assisté en direct récemment à l'"enlèvement" d'un caneton par un héron!

                                                                        Portrait.

                                            La petite troupe accélère le pas et s'éloigne.

                                      * NOUVELLES IMAGES DES BERNACHOUS!


  Je retrouve la petite famille Bernache: les 3 petits sont bien là; le mâle (à gauche) est toujours en alerte. Il volera dans les plumes d'ailleurs d'une autre bernache qui s'est trop approchée du groupe!

                                                           Un peu plus tard... Mère et enfants.

                                                     ILS SONT CHOUX LES BERNACHOUS !











                                                               * 7 MAI :

                               EMOTIONS ET DRAME!
                 
                             Mais où sont passés les petits?

                                  Première émotion en arrivant au parc: je ne vois plus les petits!
Mais à un moment donné, la mère soulève un peu son aile, et j'aperçois les boules jaunes... Aujourd'hui, il fait froid, et la mère les réchauffe sous son aile!
                                   
                                                Un quart d'heure plus tard...

               UN DES TROIS BERNACHOUS A DISPARU!


     J'ai beau fouiller les lieux du regard: ils ne sont plus que 2 !

    L'un d'eux était-il de constitution fragile? Ou un prédateur a -t - il surpris la vigilance des parents?
                  Je trouve qu'il y a cette année une mortalité infantile assez exceptionnelle au parc!

             Je remarque la présence non loin de là, au bord de l'étang moyen, d'un héron encore! Hum!

                             LA FOULQUE NEVROSEE?
Je vous avais déjà parlé de cette foulque qui avait fait un nid maigrichon et qui plus est en public, à un endroit très fréquenté des êtres à deux et quatre pattes! Je la croyais paresseuse, mais n'est-elle pas finalement névrosée?


 On la voit ici en train de couver au pied d'un arbre, et au premier plan le mâle veille, prêt à agresser tout importun qui se présenterait...


                   Quand je repasse un peu plus tard... LE NID EST VIDE! Pas le moindre œuf !

Plus tard encore, Madame s'est réinstallée sur le nid imperturbablement!
Donc , elle simule!
Quelqu'un m'a dit avoir vu le nid détruit il y a quelques jours. Et donc peut-être les œufs? Et madame Foulque ne se résignant pas à ne pas être mère, continuerait à couver... des BRANCHES!

GALLINULES ALPINISTES!
J'ai déjà parlé de cette poule d'eau qui avait juché son nid au sommet d'un arbre. Au moins celle -ci est prévoyante! Ceci dit on se demande comment les nouveaux nés vont pouvoir, au sortir du nid, ne pas se briser les os!

Aujourd'hui je surprends le mâle gallinule en train de faire l'ascension de l'arbre avec une dextérité étonnante...Il tient dans son bec sans doute de la nourriture pour sa compagne (ou ses petits?)

                            On aperçoit le nid en haut, et M. Gallinule qui s'en approche.

           On aperçoit ici Mme Gallinule au nid. Monsieur lui est redescendu pour poursuivre sa quête.
      
      Le 2e couple de bernaches du parc:
cela fait des semaines maintenant que ce 2e couple séjourne dans le parc, à l'extrémité ouest de l'étang. On a bien l'impression qu'il va s'y fixer...

* 8 MAI:

UN NOUVEL OISEAU REPERE AU PARC!

         Il s'agit vraisemblablement d'un PIC EPEICHE femelle...

1er repérage de ce bel oiseau au parc!
Et un vrai coup de chance: il s'est perché au bord du chemin au moment où je passais.




Autres images.

COUP D'OEIL DU COTE DES NICHOIRS:
le va et vient des oiseaux pour nourrir leur famille bat son plein...

                              Cette mésange bleue s'apprête à partir en quête de nourriture.

Elle observe un moment l'intrus.



DU COTE DES SITELLES TORCHEPOT:




         M. SITTELLE revient visiblement le bec plein, mais se pose à côté du nichoir et m'observe.


                                    Le voilà sur le nichoir : il m'observe encore!
 
                                        Hop, il se décide à aller nourrir la famille.

                                                           UN PEU PLUS TARD:
                                                           le manége recommence....



* 9 mai:

Un 3e couple de bernaches!

            Que vois-je en arrivant au parc? Deux couples de bernaches peu éloignés l'un de l'autre.
         Au fond et à droite, j'identifie le 2e couple du parc (tête décolorée de la femelle). Mais l'autre?

  J'ai eu d'abord une émotion en voyant le couple de gauche: pas de petits avec eux? Tous les bernachous seraient-ils morts? Un peu après, j'ai aperçu la famille et j'ai été rassuré. En fait, ceux-ci sont un 3e couple. Sont-ils de passage? Vont-ils rester?

                                      PETITE BALADE DANS LE PARC VERDOYANT:


                               La famille monoparentale aux 4 canetons a l'air de bien se porter....

                                             COUPLE D'AMOUREUX DANS L'HERBE.

                                                  LA PERSPECTIVE OUEST EN MAI.




* 10 MAI:

                                   La famille Bernache et ses deux rescapés vont bien.
                                                  Ils ont 5 jours et déjà ils changent!

                                               Je croise une des familles foulques du parc.

                                                                   Bébé foulque.

                                                          DU COTE DES NICHOIRS.



Sittelle torchepot nourrissant activement ses petits.

*11 MAI
Foulques: nids et bébés.

               Nouvelles naissances visiblement dans ce nid que je surveillais depuis quelque temps.....

                                   Ce bébé là plus déluré accompagne déjà son papa à la pêche.

                                                         Allez, un petit portrait.


Les nids de foulques ne manquent pas: j'en ai compté déjà 5 au bord de l'étang côté est.
Ici une autre famille, mais avec un seul petit.


                                J'aperçois sur l'autre  rive la famille Bernache: tout va bien pour eux.

                                                   COUP D'OEIL AUX NICHOIRS:


                                                        Départ pour la quête de nourriture.


Quelque chose avait brulé au parc il y a quelque temps: j'ai trouvé aujourd'hui ce que c'était: la belle cabane que quelqu'un avait construite.

*12 mai:
La colère de papa Bernache:

A mon arrivée au parc ce jour, j'assiste à une scène très "tendue".

 Depuis quelques jours, un 3e couple de bernaches semble en passe de s'installer au parc. Et ce couple se montre très envahissant: il investit les coins fréquentés  la famille et ses deux petits. Ca ne plaît pas à papa bernache, d'ordinaire très calme, qui à mon arrivée était en train de chasser en les chargeant les deux membres du 3e couple successivement. Au premier plan, on voit un des membres du 3e couple, l'autre s'est précipité dans l'eau et va errer un bon moment sur l'étang sans oser rejoindre son conjoint!
On aperçoit au fond la famille bernache.

                                                       AU FIL DE LA BALADE:

                                 Joli ciel bleu encombré d'une traînée nuageuse aujourd'hui.



          Tiens! On dirait que le héron du parc est revenu: en effet il s'est posté à l'endroit habituel.
            Nous verrons bien s'il reste ou non.





*13 MAI:

NOUVELLE GROSSE EMOTION CE JOUR:

Je retrouve ce que je crois être M.et Mme Bernache, à leur endroit habituel: plus de petits! Auraient-ils été victimes de l'averse de grêlons de la veille?
Je n'en reviens pas, et rumine ma déception, jusqu'au moment où ...


... j'aperçois la famille qui se balade tranquillement.
J'avais encore été trompé par le 3e couple qui ressemble furieusement à celui-ci: mâle plus gros que la femelle etc... et par le fait que ce couple intrus s'installe dans les espaces familiers du premier; je constate d'ailleurs que la famille est en train de changer d'endroit, pour être plus tranquille; ils s'installent souvent plus à l'ouest, près du grand saule.

CIEL  DU  SOIR:


* 14 MAI:
DE BEAUX NUAGES.



LES BERNACHOUS ONT 9 JOURS :


                                                                Père et  petit :


 

                                                                       Mère et petits:




Ils ont déjà changé !









CIEL DU SOIR:

Atmosphère du soir au Bois du Roi.

* 17 MAI:

CADRAGES DU JOUR:



LE HERON TOUJOURS LA:


Va-t-il s'installer définitivement?

* 18 MAI:

              NOUVEAUX FLEURISSEMENTS DE MAI:



Les fleurs de nénuphar sont arrivées!


     AU BORD DE L'ETANG.


  LES ACACIAS SONT EN FLEURS.




TROGLODYTES MIGNONS repérés!
Aujourd'hui j'ai repéré un couple de troglodytes mignons en train de faire la navette entre leur nid visiblement installé dans le fût d'un arbre et dissimulé par des feuilles de lierre, et un talus où ils s'approvisionnaient soit en brindilles soit en nourriture pour des petits...




     Je n'en avais pas repéré depuis longtemps au parc.

                                                          ETOURNEAUX:

Les étourneaux sont omniprésents au parc depuis le début du printemps. De nombreuses bandes y sont visibles un peu partout.

                                                        CADRAGE DU JOUR:


ET AUSSI:
Le 3e couple de bernaches n'est plus dans le parc aujourd'hui; le héron aussi n'est pas resté finalement.

* 19 MAI:

BEAUX NUAGES AU DESSUS DES ULIS:




            FAMILLE CANARD:


La mère courage (elle élève seule ses petits) et ses 4  canetons se portent bien: ils grandissent à vue d'œil!

                                  REAPPARITION DE LA FEMELLE PICVERT !

Un moment qu'on ne l'avait pas vue.

     Et hop, la voilà partie.


LES HIRONDELLES SONT ARRIVEES et croisent nombreuses au dessus de l'étang.

Chaque jour, plusieurs groupes de pigeons ramiers explorent les prairies du parc.

ET AUSSI:

FINALEMENT LE HERON ETAIT A SON POSTE CE JOUR: VA-T-IL RESTER?

*21 MAI:

UNE BELLE JOURNEE AU PARC...

Nuages et reflets:









Trouée de lumière.


Le parc est investi par les familles pour le pique nique.

* 22 MAI:
Deux semaines après, les Bernachous changent à vue d'œil...






Une mésange tombée du nid?

Devant mes pieds, tout à coup, sur l'allée , une petite mésange couchée sur le dos.....

Je la prends au creux de la main pour l'emmener à l'écart du chemin, dans l'herbe; elle m'échappe plusieurs fois et essaie de se cacher dans les herbes hautes ; elle ne cache bien souvent que l'avant de son corps , laissant dépasser sa queue! Visiblement, elle ne parvient pas à voler; elle finit par disparaître dans l'herbe, en sécurité?


   
                                                               Fleur de mai.



Herbe de mai.

CIEL DU SOIR:



*23 MAI:

PARC VERDOYANT:





NOUVELLES APPARITIONS DE SITTELLES TORCHEPOT:

J'ai repéré la présence de tout un groupe de sittelles à l'ouest du parc, pas du tout à l'endroit où j'en avais observé précédemment: l'une d'elles a bien voulu se laisser photographier...






Ca ressemblait à une petite famille en balade,peut-être suite à la naissance de petits...

A SUIVRE!


CHANTS D'OISEAUX.