samedi 9 septembre 2017

CHRONIQUE D'AUTOMNE au PARC DES ULIS - 2017.

Après une longue absence estivale, j'ai retrouve le parc des Ulis. Les mouettes, parties au printemps, ont semblé revenir, puis sont reparties, s'octroyant encore un délai avant l'hivernage au parc. La famille bernache, comme je m'y attendais, est allé rejoindre d'autres contrées pendant l'été; comme chaque année, si tout se passe bien, le couple et peut être un ou deux jeunes reviendront à l'automne, dans quelque temps.

                                                      * 9 SEPTEMBRE:
                                  Un petit tour de parc.
Aujourd'hui beaucoup de pluie, mais des éclaircies. A la faveur d l'une d'entre elles, je renoue avec mes balades dans le parc -un parc très désert bien que l'on soit un samedi.

Surprise: des fleurs d'automne, qui jaunissent la prairie.

Autre vue.

Premiers indices de l'arrivée de l'automne..


La pluie a créé des miroirs sur le sol.

Les volatiles , en l'absence d'humains, ont investi le parc.



De beaux jeux de nuages aujourd'hui.

Sommeil vigilant...
Un petit œil noir m'observe l'air de rien.


* 15 SEPTEMBRE:

COULEURS D'UN SOIR.

Belles couleurs dans le ciel du soir ce soir...

Vues du grand étang:



Plus loin...





Vues du petit étang:


Dans le ciel.


Dans l'eau.

* 18 SEPTEMBRE:

AUTOUR DES TOURS:

Tours auréolées.

Un quart d'heure plus tard.

DES REVENANTS!

Un cormoran! Il y avait longtemps...

Et aussi un héron, bien caché par les branchages.


* 19 SEPTEMBRE:

                                         CONTRASTES.

Curieux temps ces temps-ci dans nos régions: d'une minute à l'autre on passe d'un ciel sinistre à une atmosphère lumineuse.

Ciel tourmenté autour des tours.

Une nature radieuse retrouvée.

L'automne arrive à petits pas...


* 20 SEPTEMBRE:

OIES BERNACHES, MOUETTES, LE GRAND RETOUR ?

Aujourd'hui, enfin, un beau temps frais, mais franc. Et ce matin, la léthargie de l'été s'est quelque peu dissipée: l'étang s'est tout à coup constellé de taches blanches avec un grand retour, semble-t-il des mouettes, parties au printemps; autre surprise, l'étang s'est animé des cris rauques de plusieurs oies bernaches, j'en ai compté 9 , dispersées sur deux parties de la pièce d'eau... Parmi ces oies bernaches, un groupe de quatre: la famille Bernache du parc serait-elle de retour de vacances?

Le retour des mouettes rieuses.

Serait-ce le retour de la famille Bernache?
Si ce groupe de 4 reste, on en aura l'assurance.

Mais 5 autres oies étaient visibles sur l'étang, dont ce couple. L'oie a tête décolorée a peut-être déjà été vue sur l'étang avant l'été.

Lumière matinale à travers les arbres.

Ombres chinoises.

*21 SEPTEMBRE:

LE RETOUR DE LA FAMILLE BERNACHE CONFIRME !

Hier, déjà, j'avais remarqué un groupe de 4 bernaches de retour sur l'étang, et je supputais que peut-être la famille Bernache était de retour après un été passé sous d'autres horizons, bien que 5 autres oies soient aussi observables dans le parc. Aujourd'hui, je retrouve ce groupe de 4 individus à un endroit qui était familier à la famille Bernache. Pour moi, c'est la quasi certitude que le  couple est revenu avec ses deux jeunes nés au parc. Ces derniers resteront sans doute jusqu'à la prochaine couvée, au printemps, avant d'aller vivre leur vie ailleurs. Par ailleurs, sur les 5 autres oies vues hier, 3 sont déjà parties, 2 sont encore là, et il y a fort à parier qu'il s'agit d'un couple qui a fréquenté le parc, déjà, au printemps.

          M. et Mme Bernache et leurs bernachous ont retrouvé leurs coins préférés dans le parc.

               LE PARC DANS LA LUMIERE MATINALE.

Plaisir de parcourir le parc éclairé par la lumière du matin...

Jolie lumière ce matin.

Petit vallon inondé de soleil.

A travers les arbres.

Lumière et ombres.


Beaux reflets dans l'étang.

Sentier lumineux.

LES ABEILLES DU PARC EXISTENT, JE LES AI RENCONTREES:
Des ruches ont été installées dans le parc, mais je me demandais ce qu'elle pouvaient y butiner vue la rareté des fleurs, souvent impitoyablement décimées par les tondeuses de la commune! Et je m'étonnais de ne voir dans le site aucune abeille.Et aujourd'hui j'ai été un peu rassuré, en découvrant une plante que je ne saurais identifier couverte de ces insectes industrieux...

Cette plante semble très appréciée des abeilles...

Abeilles à l'œuvre...

                                                          LE HERON S'INCRUSTE:

Absent hier, le héron est revenu aujourd'hui. Va-t-il s'installer?







A SUIVRE




lundi 26 juin 2017

Des amours de libellules. Une histoire ulissienne.

L'autre jour, je me reposais au bord de l'étang des Ulis, quand j'ai assisté à une scène à la fois touchante et banale.




P1: voici Marie, qui bronze sur un rocher…elle est déjà bien dorée !











P2 : et voici Georges…c’est un tombeur, les filles sont folles de son jean bleu moulant, et de son blouson en cuir perforé… Ses yeux bleus font     chavirer les cœurs…surtout qu’ils sont bleu-vert, les filles adorent !


P3 : Tiens ! Arrivée de Georges,sur le rocher où Marie se chauffe au soleil…










 HUM!HUM! Claire tentative d'approche.                                                                 
     

Et hop, Marie a préféré aller respirer une fleur...








                                      Georges éprouve tout à coup une grande solitude...