dimanche 20 avril 2014

IMAGES DE PRINTEMPS au Parc des Ulis (Avril 2014) .

avril 2014 : le parc des Ulis grouille de jeunes vies!

Cliquer sur une image pour déclencher le diaporama.




Jeunes vies.

Famille nombreuse.


Rarement vu autant de canetons au parc !


Mère foulque au nid.

Mère nourrissant son petit.

Bébé foulque.


L'oie du parc fait sa toilette.






samedi 19 avril 2014

ARCHITECTURE ET NATURE : quand de l'association entre Architecture et Nature naït la Beauté...

Les Ulis au soleil du soir...

Des bâtiments, des tours, des voitures...oui.
Mais cet ensemble, que l'on découvre en venant de Gif, n'a-t-il pas belle et fière allure finalement.
Une certaine variété dans l'architecture empèche toute monotonie...Les voitures vues ainsi n'ont-elles pas l'air de petits jouets?
Enfin ,le coup de baguette magique de Dame Nature, qui crée cette belle couleur chaude du soleil du soir, ne magnifie-t-il pas encore l'ensemble?

"Du train, ... on découvre Les Ulis en levant les yeux vers le haut du coteau: que fait là-bas cette haute cité lointaine?"..........F.Maspéro.Les Passagers du Roissy-Express.Points.


MANHATTAN sur Essonne...

Une ville à la campagne.

Un nuage s'est écarté, et une belle lumière blanche met en valeur la ville . Cela vaut bien d'autres paysages urbains plus prestigieux. Et  à peine a-t-on traversé la voie rapide qui relie Gif au centre commercial Ulis 2, qu'on se retrouve dans un autre monde, en pleine ruralité...dans les champs de la commune de St Jean de Beauregard, au bord du plateau du Hurepoix. La ferme la plus proche est dans cette commune, à 500m à peine du centre commercial Ulis 2.

Cliquez sur la photo pour la voir entière et pour accéder aux commentaires des internautes du site Flickr.fr








Avril 2009...Le temps des coquelicots...au delà du champ de fleurs se profilent les tours des Ulis..
Oui, c'est la ville à la campagne...



"Aïe, les coquelicots, fleurs de soie jaillissant de la terre comme un volcan pour réveiller les consciences
Coeur noir, tige velue, de grâce et de simplicité donnant vie aux rectangles élancés ébahis.
Champs de coquelicots et de graminées, prodigieux végétal".
Monique Villain , poétesse.







    Les Ulis vus de Saint-Jean de Beauregard un après midi d'été.

Un joli ciel bleu clair, parsemé de flocons blancs , auquel répond une jolie prairie verte constellé d'autres flocons blancs...
Et les tours se dressent à l'horizon , radieuses...
 


 Une autre photo d'été  prise de Grivery - août 2011.
 


Un petit  air de Manhattan?
Quand j'ai découvert le parc, je me souviens avoir eu un peu la même sensation qu'à Central Park où l'on distingue des tours au delà des arbres...
Oui, un faux air de Manhattan quand on a une telle vision depuis le parc...
Et l'on remarque ici comme la lumière d'avril, un jour un peu orageux, peut donner une image splendide des tours...!
Photo prise le 30 avril 2010.




Les tours des Ulis dans une lumière d'après la pluie (janvier 2015)


Ici une prise à la lumière du soir , les tours prennent de délicates teintes rosées.


Ici le soleil couchant rosit encore plus franchement les tours (août 2014).
















Les tours dans la lumière de juillet
(2014).















                                   Un soir d'été à 21h (2015).



                                                                         Eclairées par la lumière d'un soir de septembre.
                                                                                                     
JEUX  DE NUAGES ET DE REFLETS :

La nature a des extravagances comme cette file de nuages et des atouts (qualité de la lumière, reflets sur les surfaces liquides...) qui transfigurent le paysage, auquel ces tours aux formes suffisamment variées s'intègrent parfaitement pour aboutir à un joli tableau...


Le béton alors ne nuit en aucun cas à la beauté...

"L'artiste donne à voir l'harmonie, la grâce, la profondeur dans ce qu'on côtoie chaque jour. Les tours étouffantes, raides, baignant les pieds dans l'eau se regardent et vivent, et le plan d'eau devient miroir, accueillant tout ce qui se passe. Création d'une unité contrastée par les lumières changeantes.


Bon, vive les Ulis, U comme tours et lis comme la peau des plans d'eau". Monique Villain.


 Un autre exemple de joli tableau créé grâce aux sortilèges de la nature, avec harmonieuse intégration du paysage urbain. 




Allez , un autre, pour le plaisir...









Comme un nuage de fumée...

Les nuages forment toutes sortes de figures, un bonheur pour le photographe...
Et la tour ,à gauche, tient sa place sans dissonance dans le tableau.    


                                                 



Nuage de feu (fantaisie):

On peut s'amuser avec les images, aller ainsi plus loin dans le merveilleux et dans le rêve.
C'est le cas ici.
 

Ici les tours des Ulis semblent figurer les cheminées d' un grand paquebot en croisière.
 (Août 2014).


Quand vient la neige (février 2010):

Quand vient la neige, bien sûr, tout le paysage est transfiguré...Il y a aussi cette lumière métallique...Une nouvelle harmonie...











             Atmosphère fantastique.

La nature change et transforme le paysage.
Ce 17 janvier 2010, il glisse vers le fantastique.
Les tours des Ulis valent bien un château hanté!



Chaque changement de la lumière transforme le paysage urbain comme naturel ; d'heure en heure et d'un jour à l'autre le même lieu est donc différent: le photographe n'a donc aucune chance de se répéter...











Les tours des Ulis semblent avoir été pensées par l'architecte pour éviter l'uniformité ; elles sont donc un agrément supplémentaire, de la beauté intégrée dans de la beauté.

Photo ci- contre prise le 26 janvier 2010.


             




                           Jour de brume.
                       
                         Une autre poésie...


Quand vient le soir....


C'est particulièrement au coucher du soleil que la féérie s'opère... Le mystère et la poésie naissent...
On voit encore que les tours des Ulis ne nuisent pas au contraire à cette féérie.








Douceur d'un soir...


Ici encore la féérie du soleil couchant fait du parc des Ulis un vrai "pays des Merveilles".




photo prise fin janvier 2010.
 


A VOIR AUSSI : MERVEILLE DES SOLEILS COUCHANTS au parc des Ulis.

http://jmsatto.blogspot.com/2010/03/mer-veille-des-soleils-couchants-au.html









vendredi 18 avril 2014

MERVEILLE des SOLEILS COUCHANTS au parc des Ulis


C'est évidemment la magie du soleil couchant qui fait particulièrement du parc des Ulis un "pays des Merveilles"..
Ce qui m'a étonné, c'est aussi leur extrême variété d'un jour à l'autre : je n'en ai jamais vu deux semblables.. (Cliquer sur les photos pour les agrandir).


















Soleil couchant du 14 mars.

Nul besoin d'aller à Honolulu pour voir de très beaux couchers de soleil.
Il suffit, certains soirs, d'aller faire un tour dans notre modeste parc des Ulis.







Deux personnes s'affairaient à lancer un petit bateau électrique sur l'étang; j'ai pensé qu'intégrer leur profil dans la photo constituerait un plus.

 










Un ciel incroyable ce soir-là...












étang au soleil couchant -juin 2010


Juin 2010 :

On n'est jamais au bout de ses surprises au parc des Ulis: cet effet de reflet du soleil couchant sur l'eau visible à travers la végétation crée une image étonnamment exotique; le déplacement du soleil en raison de l'arrivée de l'été a pu permettre ce cliché, impossible auparavant.

Cette photo a été très appréciée des internautes de Flickr.fr.

"Quant à l'enveloppe végétale se courbant sur le berceau de l'eau,
lumineuse variété de rayonnement! Irradiation intérieure sans risque négatif! " Monique Villain , poétesse.

Cliquer sur la photo pour voir les commentaires de Flickr.fr


              9 septembre 2010 :             
Encore une magnifique surprise au parc des Ulis avec ce rayonnement aussi rare qu'inattendu!
Le tout est d'être là au bon moment!















            Un rayonnement réellement fascinant!

 


     Juste avant l'émergence de ce rayonnement, un beau spectacle s'offrait déjà à l'oeil du passant!



8 septembre 2010.

Ce soir-là, un cas de figure jamais constaté jusqu'ici, de lourds nuages colorés par le soleil couchant garnissaient le ciel...











10 septembre 2010.
Ce soir là, le soleil couchant se résumait à une lumière dorée colorant l'étang. J'étais déjà déçu, voyant ma sortie inutile, quand brusquement l'image de  ce beau contrejour doré, avec ces deux femmes maghrébines accroupies au bord de l'étang, en train de nourrir les canards, me frappa!
Clic!

Roseurs d'un soir - 20 janvier 2014.






L'oeuvre de la nature nous offre ici un spectacle très différent.
25/2/10.


Ci dessous:
Un étrange jeu de nuages donne un aspect singulier à ce coucher de soleil. 14/2/10.





La forme d'un nuage doré par le soleil suffit à donner une touche d'originalité au spectacle du soleil couchant.
Y intégrer un vol d'oiseaux est aussi bien venu. 5/2/10.
















   Ci - dessous :
   Un nuage vaporeux et coloré, et ce soleil couchant prend un aspect original...
   Trois petits canards sont enrôlés dans la scène... 4/2/10.






                                                     
                                                                                                                                                             
Des colorations plus délicates, un spectacle encore différent...8/1/10













          


2/1/10 Soleil couchant au dessus d'un lac gelé...















Autre vision .5/12/O9.

























Quand le soleil joue avec les nuages...
18/11/09.
















A voir aussi :ARCHITECTURE ET NATURE : quand de l'association de l'Architecture et de la Nature naît la beauté:
voir: http://jmsatto.blogspot.com/2014/01/exposition-architecture-et-nature-quand.html