vendredi 8 janvier 2016

UN HIVER AU PARC DES ULIS.

                                                               JANVIER .
Est-ce l'arrivée du froid? En janvier, les hérons ont brillé par leur absence; on ne les a plus vus postés sur la rive est et ouest de l'île du grand étang. Ont disparu aussi les canards souchet pourtant présents jusqu'en décembre. Pas vu l'ombre d'un cormoran non plus. Le parc était en revanche livré aux mouettes, nombreuses ici l'hiver, aux poules d'eau et aux canards colverts. Notre couple d'oies bernaches est resté fidèle au poste, et une troupe d'une quinzaine de leurs congénères a été à partir de janvier finalement très présente . Corbeaux, pies, pigeons, tourterelles vaquaient ici et là à leurs petites affaires et divers passereaux frétillaient et vocalisaient de temps en temps dans les arbres...

                                                       AU BORD DE L'ETANG.

            
                                                    Un dimanche au bord de l'étang.3/1/16.
   
   
                                                     Fin de journée au bord de l'étang.4/1/16.


                                                            Défilé au bord de l'étang.

                        
                                     Troupe d'oies bernaches de passage au bord de l'étang. 7/1/16.

                                                                          OIES.

                                           LE NOUVEAU COUPLE D'OIES DU PARC.

                                                  
Ils ont eu un petit dans le parc l'an dernier, ils sont partis durant l'été, ils sont revenus en novembre, et en janvier ils sont toujours là...Ils ne se mêlent jamais aux groupes d'oies de passage. Vers une ou des nouvelle(s) naissance(s) au printemps?

                             UNE TROUPE D'OIES BERNACHES à la présence intermittente:
                                  

En décembre et en janvier, une troupe d'une quinzaine d'oies vient une journée ou deux dans le parc, puis repart, puis revient , hésitant sans doute entre divers points d'eau de la région.


Dans le parc déserté par ce jour de grand froid, elles avaient investi le chemin qui traverse le parc...

AUTOUR DES TOURS - Vues diverses.





IL Y EUT DES JOURS RADIEUX...





                                                       ET LE GIVRE ARRIVA...

                  Le 21 janvier, ce n'était pas encore la neige, ce fut le givre qui couvrit tout...





Prairie givrée ponctuée de points noirs: les poules d'eau.


Les tours se dissolvaient dans la brume...







                                                       
                                                                  Le petit étang.

                                                                FEVRIER.

Février a beaucoup ressemblé à janvier au parc des Ulis... Peu d'événements sortant de l'ordinaire pendant cette période.
                                              2 février:
Belle envolée d'un groupe de pinsons des arbres ce matin au parc des Ulis! C'est la première fois, je n''en ai jamais vu ici depuis 2009, sauf une fois, et un seul individu, cet été. Fruit d'une couvaison de printemps, ou produit d'une migration saisonnière? Selon les spécialistes, ces oiseaux peuvent migrer en hiver.
Afficher l'image d'origine
 Pinson des arbres.
                                                                            3 février:

Quand elles ne sont pas sur l'étang, les mouettes affectionnent un certain monticule qui domine la pièce d'eau...



Mais la bande d'oies bernaches présente à éclipses dans le parc a trouvé aussi l'endroit à son goût ! Aujourd'hui, elles l' occupent de leur encombrante présence. Mais après tout mouettes et oies ont l'air de faire bon ménage!

                                                                     10 février:

                                                         Chute d'un arbre dans le parc:


La violence des vents en ce début de mois de février a entraîné la chute d'un arbre, visiblement déraciné, au dessus d'un sentier de promenade. Pas de conséquences fâcheuses apparemment.

                                                               29 février:

            Février s'achève par une série de journées à la fois ensoleillées et froides, très froides!



Bernard et Bernadette, le nouveau couple d'oies du parc, sont toujours fidèles au poste!


 Le premier nid de foulque au parc des Ulis? A moins que cette foulque ne s'entraîne dans le petit bassin, sur des branches pliées...

                          MARS - bientôt le PRINTEMPS !

                                           4 mars:


Avec les premiers jours de mars arrivent ici comme ailleurs les fameuses "giboulées"; on passe en quelques minutes d'un soleil lumineux à l'averse, de pluie ou de grésil....


Aujourd'hui ciel plombé qui colore aussi l'étang, tandis que le soleil cherche péniblement à se frayer un chemin entre les nuages.




             Bientôt des ruches dans le parc des Ulis !

Vendredi 4 mars, des coups sourds ont troublé la tranquillité du parc des Ulis. Un concert de percussions? Que nenni! Les promeneurs intrigués ont pu bientôt contempler le spectacle d'une installation de poteaux de bois, plantés en cercle pour créer apparemment une sorte d'enclos, par quelques personnes, parmi lesquelles des jeunes, filles et garçons. Renseignements pris : l'endroit est destiné à accueillir des ruches à l'initiative de l'association "Des ruches pour les enfants".
 


                     Les membres de l'association plantent les poteaux du futur enclos des ruches.

                                                                      7 MARS:
                                       Une fin de journée colorée...


                              Belle lumière de fin d'après-midi d'abord, qui enchante les tours.



                                                                          Variantes.


                                                Une lumière qui met de l'or dans les arbres.


                                     Puis les roseurs du couchant transfigurent les tours...


                                            Elles prennent un aspect inédit, presque translucide.


                                                                   Vue rapprochée.


Le soleil couchant colore bientôt ciel et étang.


Deux oies se glissent dans l'image.


                                                  Belle intensité des couleurs ici.


                                          Un groupe d'oies bernaches vient animer le paysage.
                                                                    
                   

                                                                       Autre vue.



                                                         Oies dans les reflets du couchant.


                                L'oie qui bat des ailes célèbre-t-elle la félicité du moment?

                                                                * 11 MARS:


Aujourd'hui fraîcheur et soleil, et une légère brume sur l'étang qui enveloppe les tours.

                                            Réapparition d'un héron au parc des Ulis.


Depuis deux mois, plus aucun héron n'avait montré le bout de son bec dans le parc. Leur disparition correspondait avec l'arrivée du froid. Est-ce l'imminence du printemps qui a décidé celui-ci à revenir?
 A cette heure matinale, dans le parc désert, il s'est aventuré tout près d'un chemin de promenade...


Ma présence importune le décide à s'enfuir à tire d'ailes.


Et où se poste-t-il? Sur la rive ouest de l'île. C'est donc bien le "héron du parc", l'habitué des lieux, qui rejoint son perchoir fétiche.

                                               
                                                            La colline aux mouettes.

Aujourd'hui les mouettes sont regroupées sur leur petite colline de prédilection,en surplomb de l'étang.

                                                                      17 MARS:


     Aujourd'hui j'ai pu saisir l'image d'un oiseau qui me semble être un pinson des arbres: gorge rosée, croupion gris, ailes barrées... Je n'en avais pas trouvé au parc lors de mes explorations de 2010.


Ca y est, la clôture de l'enclos aux ruches est posée, les ruches sont placées.


Sympathique initiative, même si la couleur verdâtre de la dite clôture n'est pas le TOP d'un point de vue esthétique!

                                                               * 18 mars:


Je retrouve au même endroit que la veille deux pinsons des arbres: en voici un.



                                               Saisi deux mésanges charbonnières aussi.


Le sympathique "hôtel des insectes" installé dans le parc depuis longtemps était jusqu'ici resté sans clients. O surprise, ce 18 mars, je constate une activité bourdonnante dans cette installation (on ne voit pas sur la photo les nombreuses abeilles qui volettent devant l'installation).


On aperçoit ici une des nouvelles locataires de l'hôtel...

20 mars: le printemps est arrivé! Une nouvelle ère s'ouvre au parc des Ulis...


                *LES CHRONIQUES DU PARC DES ULIS:

A découvrir aussi:

* Petits bonheurs de MAI au parc des ULIS .
http://jmsatto.blogspot.com/2015/07/petite-chronique-dete-au-parc-des-ulis.html

*Petite chronique d'un été au parc des Ulis (NOUVEAU) :215 v.http://jmsatto.blogspot.com/2015/07/petite-chronique-dete-au-parc-des-ulis.html

*Octobre: quand le parc des Ulis explose de couleurs.
http://jmsatto.blogspot.com/2015/10/octobre-le-parc-des-ulis-se-colore.html

*Novembre: brouillard et feuilles mortes.
http://jmsatto.blogspot.com/2015/11/novembre-brouillard-et-feuilles-mortes.html