dimanche 19 avril 2015

A la découverte des oiseaux du parc des Ulis (1). Photos: JMS.


 Le rouge-gorge. Sa gorge est plutôt orange. Il n'est pas très farouche. Serait-ce par curiosité qu'il reste un bon moment à nous observer? En tous cas, c'est un bon client pour la photo!

                                                   Une autre prise (hiver 2016 -17).



La mésange charbonnière à tête noire.
Nombreuses sont ces petites mésanges au parc des Ulis.


La mésange bleue est un tout petit oiseau toujours en mouvement et volontiers ébouriffé. Le dessus des ailes est bleu, et le ventre jaune comme chez la mésange charbonnière. Celle-ci avait élu domicile pour faire son nid dans un des nichoirs installés dans les arbres par la commune.


                                                 Le festin de la mésange bleue 27/3/2017.

                                                     La mésange à longue queue.      

J'ai mis beaucoup de temps pour parvenir à en prendre un cliché acceptable...
 Un beau jour de mai, elle et plusieurs compagnes chahutaient dans les branches...Premier réflexe, la fuite...
Un peu de patience, les voilà qui reviennent. Elles s'habituent un peu à ma présence ou sont trop occupées de leurs petites affaires. Bon, je l'ai ma photo...

   La fauvette à tête noire.
                                Il s'agit d'une femelle, qui, elle,a la tête rousse.


             Le troglodyte mignon.
                  Il est minuscule, a la queue en l'air, et une sorte de sourcil jaune au dessus de l'œil.


                          
                                     Sittelle torchepot ; premier repérage au parc le 29/3/17.

             Cet oiseau colmate avec de la boue le trou d'arbre où il fait son nid, d'où son nom.

 BERGERONNETTE GRISE
                                       
La bergeronnette grise.
Ici on s'éloigne un peu du parc des Ulis. Photo prise à Villeziers, hameau de St Jean de Beauregard, à deux pas du centre commercial Ulis 2, près du lavoir (ces oiseaux affectionnent ce type d'endroits).

  Le GEAI des chênes est un bel oiseau coloré.
 On ne le voit pas très souvent.
 Affairé après une proie, celui-ci a accepté un temps mon approche.

L'étourneau sansonnet vit en bandes, qui se déplacent  d'une brusque volée et investissent ainsi spectaculairement un arbre ou un pré.

Autre prise -Mars 2017.


                                        Une volée d'étourneaux s'est abattue sur cet arbre...


 Les hirondelles ,en automne, virevoltent  au dessus de l'étang des Ulis. Hirondelles ou martinets noirs? On peut les confondre...


Les pies sont en nombre au parc des Ulis : elles y ont un coin  bien à elles, une grande zone de pré bordée d'arbres, mais peuvent se mouvoir en bandes ici et là, se perchant très haut dans les arbres assez volontiers, notamment pour être hors de portée de tout danger. Mais elles semblent aimer les cimes aussi.
Elles s'envolent assez vite à votre approche, mais si on évite les gestes brusques, on peut quand même être toléré jusqu'à un certain point...

Corbeaux ou corneilles ? Je n'ai jamais su faire la différence. Toujours est-il que ces oiseaux sont bien sûr régulièrement présents dans le parc, mais sans excès.




Limpide et sonore, le chant du merle emplit l'espace à tout moment de la journée et au crépuscule. C'est un enchantement. On en rencontre assez fréquemment au parc des Ulis, il est seul ou en couple


Très farouche dans le parc, la tourterelle se  perche haut et s'envole à la moindre approche. Ce qui est paradoxal car elle fréquente aussi les résidences habitées où elle se montre moins sauvage...



Dans le parc, le pigeon ramier se perche en général haut  et s'envole très vite à votre approche...Il est rare qu'on l'ait à portée d'objectif.
Sa présence reste donc relativement discrète, ou fugace...

        Pigeon Bizet: c'est le pigeon le plus commun au parc des Ulis. Son plumage présente différentes variantes, les deux bandes noires au bout des ailes sont caractéristiques.


En juillet 2015, une belle femelle pic vert, que l'on reconnaît à sa moustache noire (le mâle en ayant une rouge), a fait son apparition dans le parc!

                                                            PIC EPEICHE FEMELLE.


                                   REPEREE POUR LA 1e FOIS AU PARC LE 8 MAI 2017.



                                En 2016, pour la première fois, je repère des pinsons des arbres...



                Le 26 janvier 2017, j'ai aperçu pour la première fois au parc une grive musicienne.

                    Le 1er février 2017, je vois pour la première fois des grives mauvis de passage!