mercredi 22 mars 2017

Chronique du printemps 2017 au parc des Ulis.1- MARS-AVRIL.

                  Le printemps est arrivé au parc : alors c'est le temps de la chronique de printemps!   
           
                     * 22 MARS: C'EST LE PRINTEMPS!
















Jeu d'ombres.

Une curieuse créature se dissimulant sous l'aspect d'une souche a été vue ce matin.


Un peu de couleur.

PLUS TARD DANS LA JOURNEE:
Le ciel s'est couvert, la pluie menace.


Perspective ennuagée.

Tours au delà d'un rideau de branchages.

OISEAUX:

                                               Ribambelle de foulques au bord de l'étang.

Etourneau sansonnet.

Une mésange charbonnière.

* 24 MARS 2016:
LES SURPRISES DU PRINTEMPS!

* PLUS UNE MOUETTE AU PARC DES ULIS!
 Avec le printemps, les mouettes après avoir hiverné nombreuses au parc, s'en sont allées!Plus une mouette visible sur l'étang!

Mouette rieuse en vol.

*BERNACHES : ELLES NE SONT PLUS QUE DEUX!
Le trio a fait place à un duo.

Depuis plusieurs jours, au lieu du trio d'oies bernaches habituel, composé d'un couple et de leur progéniture née au parc, on n'aperçoit plus sur l'étang qu'un duo ou un couple. Que s'est-il passé?

NOS HYPOTHESES:
1- L'enfant du couple, né au parc, le printemps arrivant, est parti à la recherche d'un(e) partenaire, peut-être à l'occasion du passage éphémère d'autres oies. On a pu voir récemment sur l'étang 4 oies un jour, deux oies isolées une autre fois, en plus des habituées...
2- L'une des oies est déjà en train de couver, pendant que les autres passent le temps comme elles peuvent. Cependant, cela paraît tôt par rapport à ce qui s'est passé les années précédentes. On verra dans les jours qui viennent si la 3e oie réapparaît.

* LA POULE D'EAU QUI GRIMPE AUX ARBRES!

Nous avons été témoin ce jour d'un spectacle ahurissant: celui d'une gallinule (petite poule d'eau) s'élevant jusque haut dans un arbre du bord de l'eau, une grosse brindille dans le bec,  en sautant avec agilité d'une branche à l'autre! Nous l'avons suivie des yeux et découvert le nid, déjà bien formé, qu'elle venait renforcer et où elle a visiblement l'intention de couver.Je ne savais pas qu'une poule d'eau faisait son nid si haut dans les arbres.

Poule d'eau ou gallinule.

                                               Voici la gallinule qui s'élève dans l'arbre.

Le nid est situé sur une fourche très haut et légèrement à droite.

La gallinule approche du nid (situé en haut et à droite).

Gros plan sur le nid vu d'un autre angle.

* 27 MARS:

BERNACHES: NOUVELLE SURPRISE!

Nouvelle surprise en arrivant au parc ce jour: je ne vois plus qu'une seule bernache !

Elle se tient non loin de l'îlot où les années précédentes s'était effectuée, dans le secret des buissons, la couvaison qui avait abouti à la naissance d'un petit.
Le mâle serait-il allé tenir compagnie à la femelle en train de couver, tandis que leur rejeton de 2016 devenu grand  restait sur l'étang?

Mais bien plus loin dans le parc, au bord du petit bassin, la présence d'une seconde bernache me plonge dans la perplexité : serait-ce la 2e bernache du duo d'hier? Mais d'habitude elles ne se séparent pas, elles restent toujours ensemble. Alors est-ce simplement  une AUTRE bernache de passage? Il va falloir attendre les jours suivants pour y voir plus clair...

OISEAUX:

Une charmante mésange bleue a bien voulu se prêter à une séance photo...

LE FESTIN DE LA MESANGE BLEUE:



Plus loin, un PINSON DES ARBRES:

Il collecte visiblement du matériel pour construire un nid.

PIGEON RAMIER:

                            On le reconnaît notamment à la bande blanche au niveau du cou.


Attitudes.


* 28 MARS:

SEULE!


Aujourd'hui je ne vois plus qu'UNE SEULE bernache dans le parc!
Je me perds en conjectures!
Est-ce le père pendant que la mère couve? Est-ce le fils, la mère et le père étant hors de vue près du nid? Attendons demain.

ATMOSPHERE DU JOUR:




A L'AFFUT DES OISEAUX:





                                               Mésange bleue dans un décor printanier.





                                                    La mésange bleue et le tronc d'arbre.






Mésange charbonnière.

Aujourd'hui j'ai repéré un beau geai très méfiant que je n'ai pas réussi à approcher. Voici la seule prise de loin que j'ai pu faire
.
Corbeau dans les branches en ombre chinoise.

* 29 MARS:
Elles sont de nouveau deux!

Aujourd'hui c'est un couple de bernaches (ou un duo père/enfant?) que je découvre tranquillement à sa toilette. Si je finis par en voir de nouveau trois, l'hypothèse de la mère cachée pour couver se vérifiera. Elles se trouvent d'ailleurs à proximité de l'îlot où l'an dernier la mère couvait.

Tiens nous avons la visite d'un cormoran aujourd'hui, il y avait longtemps...


DECOUVERTE D'UN OISEAU ENCORE NON REPERE AU PARC:

Il s'agit d'une sittelle torchepot, ainsi nommée parce qu'elle colmate les trous d'arbres où elle fait son nid avec de la boue.

                                                Une attitude caractéristique de la sittelle.

                                                      Le dos est gris, le ventre chamois.

                                                             Encore une autre vue.

                                                                       Une dernière.

                                         J'ai aussi aperçu aujourd'hui un pinson des arbres.

                                    LES JEUX DE NUAGES DU JOUR:





                                                               * 30 MARS:
QU'ON EST BIEN AU PARC DES ULIS PAR UNE BELLE JOURNEE DE PRINTEMPS !


                     Tiens, un nouveau point de vue sur les tours, depuis la vigne !


                                                                          

                                                      Qu'on est bien, sous le grand saule!





Qu'on est bien, au bord de l'eau, avec sa petite fille!



Qu'on est bien, à s'attarder sur un banc, dans la lumière du printemps...


Qu'on est bien, à bavarder sur un banc, avec les copines...



Qu'on est bien, à contempler la Nature en solitaire...


                                                      A L'AFFUT DES OISEAUX...

                                    


Aujourd'hui, la récolte est modeste. J'ai quand même aperçu ce pinson des arbres.

Cols verts ou cols bleus?
Avez-vous remarqué comme la teinte des plumes de la tête change chez le colvert mâle en fonction de sa position par rapport au soleil? J'ai même vu leur tête devenir mauve sans pouvoir capter le phénomène...


Nouveau regard sur l'arbre où la petite poule d'eau a fait son nid, très haut!

Les nids de foulques se multiplient, en voici un!

VU DANS LA VILLE:


LA CAMPAGNE AU PRINTEMPS...

* 1er AVRIL: LUMIERE DE PRINTEMPS.

Avec un petit effet halo...






Lumière douce, vert tendre du feuillage.


                                                                Lumière et ombres.



Toujours là, toujours 2!

                                            Toujours là aussi, les inséparables, nés au parc.
Il y aurait ici, selon une amie, une femelle à gauche et un mâle à droite, reconnaissable à l'espèce de virgule qu'il a au bout de plumes de la queue. Nos inséparables seraient donc frère et sœur. Forment-ils aussi un couple?

                                                       A L'AFFUT DES OISEAUX:



                                            Beaucoup d'étourneaux en ce moment dans le parc...

                                                     Et hop, une mésange charbonnière.

                             UN COUP D'OEIL AU PARC URBAIN:


SYMBIOSE nature/sculpture.
Le profil de l'arbre s'ajuste exactement à la sculpture.





Tout le long de l'allée principale du parc urbain, des affiches annonçant l'expo photo REGARDS CROISES DE 3 PHOTOGRAPHES ULISSIENS SUR LEUR VILLE à laquelle j'ai l'honneur de participer.


CIEL DU SOIR AUX ULIS:

Vu de ma fenêtre...

* 2 AVRIL : BEAU JEU DE NUAGES AU PARC.











Chemin en sous bois.

Le ciel à travers les arbres.


A travers le feuillage.

A L'AFFUT DES OISEAUX:

                                  Un magnifique pigeon ramier a bien voulu poser pour moi.



            
J'aperçois de nouveau ,au même endroit du parc, une sittelle torchepot qui évolue dans les hautes branches. En fait, je crois bien qu'il s'agit d'un couple.

Corbeau sur sa branche.


                                 J'ai croisé aussi un charmant rouge gorge, une peu distant...


                                                          CIEL DU SOIR AUX ULIS:


   
Vu de ma fenêtre...

* 3 AVRIL: NOUVEAUX JEUX DE NUAGES:









                                Qu'on est bien au parc par une belle journée de printemps (suite)


                              Qu'on est bien en famille au parc par une belle journée de printemps...

                               * 5 AVRIL: CIEL DU SOIR AUX ULIS.



*6 AVRIL:

NATURE RADIEUSE ET QUELQUES SURPRISES...






 Tiens! 3 bernaches de passage! Ce ne sont pas les bernaches "maison', l'une d'elles a un plumage dépigmenté au niveau de la tête.

     Une animation inhabituelle règne au bord du petit bassin: une régate pour enfants apparemment.

Les voici, un peu plus loin, nos bernaches "maison", non loin de l'île où se fait d'habitude la couvaison.

Toujours là aussi, les inséparables!

                       Qu'il fait bon méditer assis sur un banc par une belle journée de printemps.
               Apparemment, ce monsieur fait bon ménage avec les foulques qui entourent le banc...



  Surprise: tout à coup, dans le bel arbre fleuri: une de ces perruches venues d'Orly qui occupent beaucoup les conversations locales.




PRINTEMPS AUX ULIS.

Un coup d'œil sur le printemps dans nos résidences.






* 9 AVRIL:


De la neige? Un tapis de  pâquerettes? Non, une sorte de substance cotonneuse tombée de certaisn arbres.


Branches et feuillage.

Couple de pigeons ramiers.

* 11 AVRIL:
Les nichoirs commencent à avoir du succès au parc.
Aujourd'hui je découvre  que les nichoirs installés au parc par des mains bienveillantes commencent à être très fréquentés!

Comme je lève la tête en direction d'un des nichoirs, proche du grand saule, je m'aperçois qu'une .
petite mésange bleue semble intéressée par lui

Et hop, là voilà sur l'objet... mais elle me surveille...

Un gros plan s'il vous plaît...

Un coup d'œil à l'intérieur...
Que s'y passe-t-il? Une couvaison a-t-elle commencé?

                                                    Nouveau coup d'œil vers l'intrus.

Plus près...

Retour dans les branchages avant de prendre le large.


UN PEU PLUS LOIN DANS LE PARC:

Je poursuis ma promenade, admirant le vert tendre des frondaisons...


Quand bientôt une nouvelle surprise m'attend...


Une tête curieuse émerge de l'orifice d'un autre nichoir...
D'après certains passionnés d'ornithologie de Facebook, l'oiseau serait une sittelle torchepot; c'est possible car le nichoir se trouve dans le coin du parc où j'ai observé plusieurs fois la présence de sittelles.

Tiens un merle...

PLUS LOIN...



Autre surprise: une bergeronnette grise!
Première fois que j'en vois une au parc!

PLUS LOIN ENCORE:

Tiens, aujourd'hui le mâle bernache est seul. La femelle couve!

Encore ce vert tendre du feuillage printanier...

                                            M. Bernache a décidé d'aller faire un p'tit tour.

                                        Un petit portrait d'un des jumeaux colverts blancs.
D'après une amie Facebook, ce serait une femelle, car paraît-il le mâle a une sorte de virgule à l'arrière des ailes. Selon elle toujours, l'autre colvert blanc serait un mâle. Les inséparables sont donc frère et sœur. Forment-ils un couple? En ce cas , il y aurait inceste! Si tout plein de colvert blancs naissent bientôt, on sera fixé!

Je m'amuse des jeux d'ombre ici et là.

Coup d'œil sur une allée du parc.

*12 AVRIL:
Mésange bleue, geai, héron et compagnie...

Aujourd'hui quelques rencontres sympathiques encore...




                   J'observe encore une gracieuse mésange bleue dans le feuillage lumineux.

                                                        MIRACLE! le gros geai!




Miracle: le gros geai que j'avais poursuivi en vain quelques semaines auparavant vient s'installer un moment dans mon champ de vision!

                                                             TIENS, UN HERON!

      Les hérons se font rares depuis un moment: aujourd'hui j'en découvre un au bord du petit étang.

                     Inquiet de ma présence, il passe d'un coup d'aile sur la rive d'en face.




                Il se sent à présent davantage en sécurité et je peux l'observer un petit moment.

                                                        AU FIL DE LA BALADE...

Un joli sous bois printanier.

M.Bernache toujours seul dans une Nature radieuse.

Plus près...


Foulque sur son nid et son reflet.


                                                              Les tours en face...

Décidément cette allée me séduit...

* 13 AVRIL:
Petit retour sur les deux colverts blancs:

Je suis allé rephotographier les inséparables pour repérer la fameuse virgule au bout de la queue qui distingue le mâle de la femelle.

                              Voici le mâle, et en effet il a une (double) virgule au bout de la queue.

Et voici la femelle, qui, elle, n'a pas cette "virgule".

AU FIL DE LA BALADE DU JOUR:



                                  UN NID DE FOULQUE TRES CURIEUSEMENT PLACE!
A découvert, au pied d'un arbre, à un des endroits les plus fréquentés par la gent ailée comme par l'homme!
Une foulque paresseuse ou trop confiante?


                        Plus loin, un nid plus classique , sur l'eau, à une certaine distance du bord.

Halo nuageux.

                                                       Belle voûte de feuillage vert tendre...

  Au bord de la rive est de la grande île, le manège de deux oies m'intrigue: que font-elles dans ces fourrés? Une autre famille de bernaches s'apprête-t-elle à adopter le parc?


               AUJOURD'HUI , ADIEU LES BELLES PRAIRIES FLEURIES DU PARC!


Une équipe d'employés communaux est venue tondre l'herbe du parc... et par la même occasion, toutes les jolies pâquerettes ou autres qui font à cette saison le grand charme du parc!
Je suppose qu'il doit y avoir une bonne raison, c'est quand même un crève  cœur!

                                                                   * 14 AVRIL:
                     Joli ciel bleu clair avec de jolies nuages...



                                                                Sur le chemin du parc...

Jolis nuages dans un ciel bleu pâle au dessus des tours;



Tour dans un encadrement de feuillage.




                                Nouveaux jeux de nuages...


                                                                VERIFICATION:
         Oui le canard colvert mâle  normal a bien lui aussi cette (double) virgule au bout de la queue.


                                          NOUVEAUX JEUX DE NUAGES - suite


                        Je retrouve le 2e couple de bernaches dont le comportement m'intriguait hier.
                                      (L'une des deux est dépigmentée au niveau de la tête)
                                              Elles sont toujours là. Vont-elles s'installer?

                                                 Fin.

                                          * 15 AVRIL:
                                 Nouveau jeu de nuages.
                    Temps plutôt couvert, assez maussade aujourd'hui. De temps à autre une éclaircie.


Et un nouveau jeu de nuages...

 Nouvelle coupe de bois aujourd'hui:

Les branches qui se penchaient au dessus du chemin ont été coupées à ras. Dommage! C'était esthétiquement d'un bel effet.

CIEL DU SOIR AUX ULIS - 15/4




* 19 AVRIL: PREMIERES NAISSANCES AU PARC DES ULIS!
Canetons, bébés foulques... C'est parti!

                                    Madame cane et ses neuf petits...

          Ils sont tellement en mouvements incessants que j'ai eu du mal à obtenir des photos nettes.

                                                                    Plus près....

                                                                      Avec le papa...

 La colère de la cane: elle donne ici un furieux coup de bec à un intrus qui s'est approché un peu trop près des petits.
En fait, bizarrement, deux mâles (à gauche) accompagnent la mère et ses petits. C'est peut-être le tonton?

                                          Plus loin, un nid de foulque au bout d'un îlot:


                                                Là aussi, visiblement, des petits sont nés...

         * 2O AVRIL: PORTRAITS DE NOUVEAUX-NES...
                               Je retrouve les nouveaux - nés de la veille...

                                                         MERE ET ENFANTS:




PORTRAITS:





Bébé nageur.

Encore une petite mésange bleue:




FEUILLAGES:
                                                                   






*25 AVRIL: CIEL DU SOIR AUX ULIS.




Au fil des minutes les teintes évoluent...

*26 AVRIL : DRAMES AU PARC DES ULIS !

LE HERON ET LA CANE:

J'ai pu assister en direct à un de ces drames de la vie  sauvage, qu'explique la nécessité de subsister.

  Un héron s'est trop approché de ses petits, la cane lui vole dans les plumes. Le héron s'enfuit mais visiblement il a une proie dans le bec

 Fuite du héron poursuivi un temps par la cane. A gauche, on voit les deux compagnons de la cane (car elle en a deux, qui ne la quittent pas d'une semelle) qui assistent à l'événement.

Ici encore on voit la proie qui ressemble bien à un caneton....

Une fois sa proie ingurgitée, le héron reste posté sur la rive d'en face, attendant sûrement une autre occasion...
Un peu plus tard, la cane abandonne tout à coup ses petits et vole vers la rive opposée ou se trouvent déjà les deux mâles: sans doute est-ce une expédition destinée à éloigner le héron.
Mais elle se ravise, et revient d'un coup d'aile vers ses petits, accompagnée de ses deux soupirants.

Il faut se rendre à l'évidence: sur les 9 nouveaux nés de l'autre jour, il n'en reste plus que 4! Cet épisode permet de comprendre pourquoi.

Les voici tous les quatre.



Ils poursuivent cependant leur petite vie comme si de rien n'était...

LE CORBEAU ET LES FOULQUES:

        Un peu plus loin, un beau nid de foulque: la mère couve... Tout à coup, un corbeau vient se poser juste au dessus du nid, avec des intentions peut-être peu louable...

 Cette fois c'est le mâle qui intervient en fondant sur lui. Le corbeau ne demande pas son reste.
On voit ici le mâle qui fait le guet autour du nid.
Cela s'est passé tellement vite que nous n'avons pu capter la scène.

                                                 SEUL POUR LA PREMIERE FOIS!


Le canard colvert blanc mâle du parc se retrouve seul pour la 1e fois! Est-ce que par hasard sa sœur-épouse serait à son tour en train de couver quelque part?

                                                * NOUVEAUX BEBES FOULQUES:


     Une mère et un de ses trois petits. Trois seulement? D'habitude les foulques sont plus prolifiques. Ou alors , elle en a déjà perdu quelques uns?

                                                     Qu'est-ce qu'il nous fait celui-là?

                             NICHOIRS: LES PETITS SONT VRAISEMBLABLEMENT NES.


 Si l'on en croit les va et vient de cette mésange charbonnière en direction du nichoir, les petits sont vraisemblablement nés et elle commence à les nourrir.

                            Visiblement , elle a une chenille dans le bec dont elle va nourrir sa famille.

Autre vue.

              Et voilà: on distingue bien la tête d'un autre oiseau-récepteur (mère ou petits?).

Les nichoirs du parc ont du succès et conviennent à des espèces variées d'oiseaux: mésanges charbonnières, mésanges bleues, sittelles torchepots.... déjà repérées dans ces nichoirs.

 Un pigeon ramier vient se poser à découvert, ce qui n'est pas dans le s habitudes de cette espèce qui reste plutôt cachée dans les branchages élevés des arbres...        

                                                                    * 27 AVRIL:


De superbes nuages au dessus des Ulis aujourd'hui...

                                                      Et un parc de plus en plus verdoyant!

                 CURIOSITES DE LA VIE ANIMALE: MADAME ET SES DEUX MARIS !


Je retrouve aujourd'hui la mère cane, avec toujours ses 4 rescapés...


J'ai déjà signalé cette curiosité: la mère cane colvert et ses quatre canetons restants sont sans cesse accompagnés de deux mâles qui contribuent à la protection du groupe. En effet, chacun de ces deux mâles, quand un autre mâle approche un peu trop du groupe, lui donnent des coups de bec pour l'éloigner. Ceci dit, la plus agressive vis à vis des intrus est la mère cane elle-même, qui fonce dans les plumes de tout ce qui pourrait menacer ses petits.

                                            Portrait d'un des deux chevaliers servants.

                                                               Portrait d'un petit.

                                                          Le bain des étourneaux:


         Un petit groupe d'étourneaux, non loin de là, vient prendre un petit bain au bord de la plage!
                                                                Toujours seul!


                          Papa bernache tue toujours le temps, pendant que maman couve!
                      L'an dernier, le petit était né vers le 5 mai! Encore un peu de patience!

                                                         Les colverts blancs (suite):

 Hier, j'avais vu le mâle seul, et me demandais si la femelle n'était pas en train de couver. Aujourd'hui, je les retrouve ensemble, en train de faire une petite sieste. Donc fausse hypothèse?

                                                          Surprise: un pigeon tout noir!

                                                                Plus loin dans le parc....

                                             UNE DEUXIEME COUVEE DE CANETONS !

            A l'autre extrémité de l'étang, je découvre une 2e couvée de canetons et leur mère.


                         Ceux là sont 5; et leur vie n'est pas non plus des plus faciles, on va le voir!

                          Cette mère là est toute seule avec ses petits; le mâle l'a donc laissée choir !
                               
                                                        L'attaque d'un couple de canards:







        Un couple de canards agressif va perturber un bon moment le petit groupe!

              
Le colvert mâle du premier plan va pourchasser avec obstination la mère cane, dont la présence ne lui plaît apparemment pas...Sa compagne  va donner des coups de bec, elle, aux petits...

                                                     Le mâle colvert du couple attaque la mère cane.
   On voit ici la mère cane qui s'est réfugiée sur un rocher pour échapper à la vindicte du colvert mâle (qui guette son retour en arrière plan). Du coup celle-ci a dû abandonner provisoirement ses petits, laissés à eux-mêmes, en proie aux coups de bec de la compagne du monsieur.


Les petits, affolés et abandonnés, fuient droit devant eux...

EPILOGUE:
Finalement c'est une foulque irascible qui va chasser le canard agressif, et la mère pourra rejoindre ses petits.

   Un peu plus loin, je retrouve le couple de bernaches n°2 qui a l'air parti pour un long séjour au parc.

L'armada des foulques vient vers moi croyant que j'ai quelque chose à lui donner...

CIEL DU SOIR AUX ULIS:


                                                          * 28 AVRIL:

            Les étourneaux se sont octroyé une plage privée!


J'avais déjà observé leur manège hier. Aujourd'hui, je les retrouve au même endroit! Décidément, ils ont squatté définitivement de bout de plage pour y prendre de petits bains!





                                                                  ABLUTIONS...
                                                                        
                                                     Et il y a aussi ceux là dans le coin!

                                                     UN HERON PEU FAROUCHE:


Bien que ce promeneur soit assez proche de lui, le héron ne bouge pas, reste là. Un comportement inhabituel!
                                                                         Plus près...
              Une autre promeneuse arrive et s'approche encore plus près. Il ne bouge toujours pas.

                                        Tout ça me permet de faire de lui un beau portrait.

                        Le voici qui s'envole enfin.... mais pour se poster juste un peu plus loin.


                                                                AUTRES PORTRAITS.

Beauté du feuillage.

 
 Un petit passage devant le nichoir des sittelles torchepots , le temps d'apercevoir M. Sittelle le bec plein...
                                                                   Au bord de l'étang.



                                       Observation du nichoir des mésanges charbonnières.

                                                                Au delà du feuillage.

          Tout à coup, grimpant le long d'un arbre, sans doute un oiseau jeune (non identifié).


                                                    UNE 3e COUVEE DE CANETONS !


                                    Cette fois il s'agit d'un couple (ci dessus) avec trois petits.

                                                                     Mère et petit.

                                                                        Portrait 1

                                                                       Portrait 2.

                                                         Toute la famille s'éloigne...

                                                        * 29 AVRIL:
                               Nouveaux jeux de reflets:








                                Passage en revue des meilleures perspectives du parc ce jour.



      Coup d'œil du côté du nichoir de la famille sittelle torchepot:




  
             Une mésange charbonnière en quête de nourriture:








                                                Rencontre inopinée d'un joli rouge gorge.

                                        FOULQUES NOUVEAUX NES:


                        Ils étaient en fait 3, on n'en voit que 2 à l'image.

                         LE SOIR TOMBE SUR L'ETANG:



                                  AVRIL C'EST FINI!
Rendez-vous pour la suite de notre chronique de printemps sur:
http://jmsatto.blogspot.com/2017/05/chronique-du-printemps-2017-au-parc-des.html