lundi 26 juin 2017

Des amours de libellules. Une histoire ulissienne.

L'autre jour, je me reposais au bord de l'étang des Ulis, quand j'ai assisté à une scène à la fois touchante et banale.




P1: voici Marie, qui bronze sur un rocher…elle est déjà bien dorée !











P2 : et voici Georges…c’est un tombeur, les filles sont folles de son jean bleu moulant, et de son blouson en cuir perforé… Ses yeux bleus font     chavirer les cœurs…surtout qu’ils sont bleu-vert, les filles adorent !


P3 : Tiens ! Arrivée de Georges,sur le rocher où Marie se chauffe au soleil…










 HUM!HUM! Claire tentative d'approche.                                                                 
     

Et hop, Marie a préféré aller respirer une fleur...








                                      Georges éprouve tout à coup une grande solitude...















Les Ulis : Les jeunes bernaches nées au parc Nord, une croissance express. Mai-juin 2017.

Tout être vivant se transforme à chaque seconde, grandit, vieillit,  change d'apparence constamment plus ou moins insensiblement, puis meurt. Chez l'homme, c'est à un rythme plus lent. Chez les oiseaux, c'est à un rythme effréné. Observer les oiseaux nous rappelle violemment cette sournoise et vertigineuse loi de la Nature!
J'ai ainsi pu observer la croissance de jeunes bernaches nées au parc.
Ne restez pas absent trop longtemps du parc, sinon à votre retour vous ne les reconnaîtrez plus!

                                                                * 6 MAI:

                          D'adorables oisons nouveaux nés...



L'un des trois ne survivra pas.

14 MAI: oisons de 8 jours:



* 22 MAI: 16 e jour , on grandit !



27 mai : oisons de 3 semaines.


5 JUIN: presque un mois!
Déjà la taille de petits poulets :


15 JUIN: brusque accélération. Début de la mue :


23 JUIN: 8 jours après , la mue est terminée :

1 mois et 17 jours après leur naissance, les petits ont pris l'apparence de bernaches adultes. Seule leur taille les distingue encore de leurs parents.









samedi 24 juin 2017

CHRONIQUE DE L'ETE 2017 AU PARC DES ULIS:

                                            * 21 JUIN: C'EST L'ETE!

       Un été qui commence par plusieurs jours de canicule. Un temps à rester au frais chez soi!



                                          * 23 JUIN: promenade du soir:



Les tours des Ulis sont doucement éclairées par les derniers rayons du soleil.

SURPRISE: LES BERNACHOUS ONT DEJA LEUR PLUMAGE D'ADULTES !


 J'ai vu passer au loin un groupe de 4 bernaches: je n'ai pas réalisé tout de suite qu'il s'agissait des bernachous et de leurs parents! Donc, il leur a suffi d'1 mois et 17 jours pour acquérir leur plumage d'adulte! On ne les distingue plus de leurs parents, de loin, que par leur taille encore inférieure! Mais ça ne va pas durer bien longtemps non plus.
Une transformation express: j'avais encore l'image d'eux que j'avais captée le 15 juin, date à laquelle ils entamaient leur mue. On a à peine le temps de se retourner, ils ont déjà changé d'apparence!

Les bernachous le 15 juin, une semaine avant.
                                                                         
Tout être vivant se transforme à chaque minute, grandit, vieillit,  change d'apparence constamment plus ou moins insensiblement, puis meurt. Chez l'homme, c'est à un rythme plus lent. Chez les oiseaux, c'est à un rythme effréné. Observer les oiseaux nous rappelle violemment cette loi de la Nature!

                                 J'AI REPERE LE NID DES GREBES CASTAGNEUX:

Dans la demi obscurité de ce soir d'été, j'ai pu apercevoir le nid des grèbes! Quelques images en ombre chinoise...
Ils sont là certainement groupés sur le nid, autour de la mère.

Le père revient de la pêche, un petit est sorti du nid.

Ca s'agite un peu sur le nid.

On s'égaye autour du nid.

Plus tard, les grèbes reprennent leur inlassable manège: plonger , rapporter de la nourriture à la surface pour leurs petits, plonger de nouveau etc...




                                 DES MESANGES A LONGUE QUEUE dans les arbres.

Juste devant moi, je distingue les silhouettes d'un groupe de mésanges à longue queue qui jouent dans les branches. Je n'en avais pas vu depuis fort longtemps.


* 24 JUIN:

Nouvelles images de la famille de grèbes.

Vues diverses.


                                                                     





                                                                  * 26 JUIN:

                               Quels sont les bernachous?


Je retrouve la famille bernache: chaque jour on a plus de mal à distinguer les jeunes des adultes. Encore une légère différence de taille.
Bientôt toute la famille s'envolera sans doute pour l'été vers d'autres horizons, et sans doute encore le couple de parents, si tout va bien, reviendra au parc en automne accompagné ou non des jeunes.

LE VISITEUR DU JOUR:

Un cormoran a fait escale au parc des Ulis aujourd'hui.

  CIEL DU SOIR AUX ULIS:


* 28 JUIN:

Ciel nuageux:



Un des bernachous:

J'ai toujours du mal à croire qu'il y a SEULEMENT un mois et demi c'était un minuscule poussin.

Grèbes castagneux: nouvelles images:



Activité autour du nid:



                                                            
                                                                    Père et enfant:




ENCORE DES BEBES PARTOUT:
En cette fin du mois de juin, de nouvelles naissances interviennent encore:

Bébé gallinule.

Bébés foulques.


Tout jeunes canetons.

JE REVOIS LA CANE AUX 9 PETITS:


Arrivée d'une sympathique escadrille.

Les 9 canetons ont tous survécu!



                                                                 Une belle famille.


Plus près.

Hep! Revoilà la tortue de Floride!


                                       La femelle picvert rôde toujours dans les parages :

                                    Elle est méfiante, mais j'ai pu en tirer le portrait... de loin.


                                                           CIEL DU SOIR:






* 30 JUIN:

ENTRE PLUIES ET ECLAIRCIES.






Tours auréolées.












Verte nature.






Entre deux averses.

Du côté des grèbes castagneux (nouvelles images):





Jeunes gallinules curieuses:




* 1er JUILLET:

Ciel du soir:


*3 JUILLET:

REFLETS DU SOIR (entre 8h et 9h).







Je retrouve la cane et ses 9 petits:

Elle , bien droite, toujours inquiète, tandis que ses petits participent au festin proposé par un promeneur.

*4 JUIN:
ATMOSPHERE D'UN SOIR D'ETE:









CIEL DU SOIR:


* 5 JUILLET:
   Autres images du soir.







  
* 6 JUILLET:
                                                  CIEL DU SOIR AU PARC:




* 8 JUILLET:
    Nouvelle balade du soir.







CIEL DU SOIR:


                                                           * 10 JUILLET:
        Il a plu dans la journée, avec parfois des éclaircies. Le temps change sans cesse. Je pars me promener le soir: peu de monde dans le parc, à cause de la pluie on ne s' y est pas attardé .Impression de calme, et aussi de grande fraîcheur, qui contraste avec les jours de canicule précédents... Pas d'odeur de barbecue qui vous prenne le nez aujourd'hui, uniquement les senteurs de la Nature.







Une demi-heure plus tard:






Je revois les 9 canetons:
Me prenant pour un pourvoyeur de nourriture, ils ont drôlement tous escaladé la berge. Les voici un peu perplexes devant l'absence de distribution. La mère ,plus méfiante, est restée dans l'eau, et dresse le cou, inquiète...

LE MIROIR D'EAU DE LA RESIDENCE LE BOIS DU ROI:

Beaux reflets, non?

                                         * 12 JUILLET:
 Ciel gris toute la journée, pluie, avec de rares éclaircies...Tour de parc peu photographique aujourd'hui...
J'aperçois la famille Bernache attachée au parc (au fait les deux autres couples de bernache qui y ont séjourné un temps ne s'y sont finalement pas attaché et sont parties depuis longtemps); je remarque que pour une fois les deux jeunes , que je crois distinguer encore par leur taille légèrement inférieure, suivent , dans le cortège qu'ils forment, le père (le plus gros) et la mère. Ca c'éatit avant qu'ils me repèrent.

Après avoir attendu en vain que je leur propose de la nourriture, ils repartent, mais cette fois, comme quand ils étaient petits, le père est toujours à l'avant, mais la mère ferme le cortège. Toujours cet instinct de protéger les jeunes, ma présence pouvant leur apparaître comme une menace potentielle.

Bientôt, comme chaque été, ils vont s'envoler loin de l'étang des Ulis, et ils reviendront, si tout va bien , en automne , en tous cas le père et la mère. L'an dernier, leur unique enfant était revenu aussi jusqu'au printemps, il y a deux ans, ils étaient revenus seuls.

LE MIROIR D'EAU DU BOIS DU ROI (nouvelle image).



Ciel du soir:


ET AUSSI:

Depuis plusieurs jours, la famille de grèbes castagneux a mystérieusement disparu ! Le nid n'existe plus, plus trace de vie dans les alentours. C'est assez incompréhensible.


                                      * 17 JUILLET:
Cet article s'interrompt ici momentanément. Nous allons passer un moment sous d'autres cieux. L'été au parc va se poursuivre sans nous. Rendez-vous bientôt!

                                                   *  30 AOUT:
RETOUR DES MOUETTES, LA FAMILLE BERNACHE EN VACANCES:

Après une longue absence de plus de 5 semaines, je retrouve le parc ce matin dans la grisaille et la fraîcheur. Les mouettes, parties au printemps, commencent visiblement à revenir. La famille bernache, comme je m'y attendais, est allé rejoindre d'autres contrées pendant l'été; comme chaque année, si tout se passe bien, le couple et peut être un ou deux jeunes reviendront à l'automne.



Mouettes sur l'étang.

L'ETE EST FINI!
NOTRE CHRONIQUE D'ETE EST DONC TERMINEE.

RENDEZ-VOUS DANS NOTRE CHRONIQUE D'AUTOMNE ...