mercredi 11 novembre 2015

NOVEMBRE: BROUILLARD ET FEUILLES MORTES.

1er NOVEMBRE.

Avec Novembre revient le brouillard qui estompe tout. Les couleurs sont toujours là mais s'affadissent peu à peu, au fur et à mesure que tombent les feuilles... Le parc paradoxalement s'anime du retour en force des mouettes venues passer l'hiver. On note aussi la présence à nouveau de canards sauvages de type Souchet, revenus pour les mêmes raisons, et de grands passages d'oies bernaches
se produisent ...


Aux abords du parc, dernières rousseurs de l'automne...



Retour du brouillard, et du mystère...



Aujourd'hui un héron de passage se laisse presque approcher... Ce n'est pas un habitué, car il se pose à des endroits improbables. Les habitués se postent toujours à peu près aux mêmes endroits.



Autre vision.


Notre héron s'est déplacé un peu plus loin, sur un fond automnal...


Je m'approche, encore un peu et... chance! J'ai le bon réflexe, et une belle photo à la clé!




Lointains estompés, couleurs automnales...


Des jeux d'ombres et de lumière...







Autres vues typiques au fil de la promenade.


Petit couple de cols verts dans les feuilles mortes.



Couleurs automnales et feuilles mortes.

2 NOVEMBRE:
Le brouillard est revenu en force. Je revois mon héron...


Je distingue une silhouette entre deux arbres... Mon héron d'hier est toujours là. Mais cette fois, il ne m'attendra pas...







Atmosphères brumeuses...

5 NOVEMBRE.

Feuilles mortes... Bernachou serait- il de retour ?




Novembre, le temps des feuilles  mortes...



Des couleurs encore sur l'étang.


Depuis quelque temps, un couple d'oies bernaches est venu s'installer dans le parc, accompagné d'un 3e larron (à droite) toujours un peu à l'écart. Seraient-ce les parents de Bernachou, le premier oison bernache né au parc ce printemps, et lui-même de retour? En fait le 3e larron a disparu un peu après, mais le couple est resté. Il y a fort à parier qu'il s'agit bien du couple de mai dernier, ce qui laisse peut-être prévoir une nouvelle couvaison au printemps prochain?

8 NOVEMBRE:
Tableaux colorés.
Aujourd'hui je suis à la recherche de ce qu'il reste de tableaux colorés dans le parc...















9 NOVEMBRE: 


Je constate que le 3e individu (était-ce Bernachou?) est parti: le couple reste seul. . Resteront-ils jusqu'au printemps, avec peut-être une nouvelle couvée à la clé, ou partiront-ils?

13 NOVEMBRE:


Automne ou printemps?
Surprenante cette floraison de pâquerettes en automne. Un effet de la douceur de cette saison cette année? La Nature devient-elle folle?


 Une grande troupe de bernaches...
Celles-ci sont de passage: le lendemain elles auront disparu. Notons que notre couple ne s'est pas mêlé à elles. Lui restera.

 21 NOVEMBRE :

Un joli soleil matinal inattendu...

 Après plusieurs jours de grisaille et de pluie, un joli soleil de novembre inattendu éclaire ce samedi matin... Mais cela ne durera pas...


On prend plaisir à s'attarder au bord de l'étang par cette gaie matinée de novembre...


 Notre couple de bernaches est toujours là , comme les mouettes nombreuses revenues passer l'hiver au parc comme chaque année.


Attention, j'atterris!


Le parc doucement éclairé par le soleil du matin...


Surprise: un héron tout près du bord, se laisse photographier, pas pour longtemps...


Il s'est vite réfugié hors de portée, au bord de l'île , où des canards sauvages de type souchet vaquent à leurs occupations...


Perché à un endroit très habituel...


Depuis l'an dernier, quelques canards souchet viennent eux aussi passer l'hiver au parc des Ulis. Ils sont reconnaissables à leur bec fort à leurs couleurs différentes de celles des colvert; le plumage des femelles est terne. Ils se tiennent aux alentours de l'île, et toujours à distance.



Deux vues du petit étang, plus loin.


                           Ce saule crée une des rares taches de couleurs de cette fin d'automne.


Tiens, un second héron à l'ouest du grand étang!


Il est posté à un endroit inhabituel, ce n'est sans doute qu'un oiseau de passage...


Des souchet se sont aventurés du côté des hommes... A mon approche, ils prennent vite le large.

                                      
                                                    Et se réfugient aux abords de l'île.


                                                        Dernier regard sur le parc ensoleillé...

                                                         * 22 NOVEMBRE:


                       Nouvelle matinée joliment ensoleillée au parc des Ulis, qui invite à la balade


La lumière est belle...


                                  Je retrouve mon héron baladeur qui m'offre une jolie vision.
J'ai aperçu aussi l'autre héron, posé à un emplacement "habituel". Celui-ci en revanche n'a pas l'air de savoir où s'installer.


                                                 Il ne tarde pas à me fausser compagnie...


Je le retrouverai plus tard haut perché dans les grands arbres qui surplombent l'étang. Encore un positionnement inédit!

*23 NOVEMBRE:
                                  27 oies bernaches dans un petit bassin!


Nouveau passage d'une troupe d'oies bernaches ce jour. Mais surprise, et c'en est presque comique , au lieu de se poser dans le grand étang, elles ont trouvé le moyen d'"atterrir" dans le petit bassin rond du parc!

                                                           
                                                            La bande des 27 dans le bassin...

                                                         * 26 NOVEMBRE:

Surprise! La bande des 27 est toujours là ! 3 hérons et un cormoran. Réapparition de la femelle pivert...


Jolie matinée ensoleillée encore: un plaisir pour la balade!



Jeux de nuages et de reflets.


Jeux de lumière.


Surprise: la bande des 27 est toujours là pour le 4e jour! Elle ne semblent pas trop effrayées par la présence humaine...


Elles semblent décidément apprécier le petit bassin et ses abords!



Réapparition d'un cormoran solitaire que ma présence inquiéte et qui joue à cache cache sous l'eau.




Outre le héron sédentaire toujours en place au bord nord de l'île, en voici un deuxième, un baladeur celui-ci.


Un peu plus loin, on en aperçoit un 3e!


 Réapparition de la femelle pivert avec son masque noir dans la grande prairie située au sud du parc!
                                                 
                                        * 27 NOVEMBRE :
                                    Tours dans le brouillard...







                                                                ADIEU NOVEMBRE....

1 commentaire:

  1. Un message de Régine:
    encore un très beau reportage photos..Bravo..

    RépondreSupprimer