dimanche 28 janvier 2018

Images des Ulis, commentées par Monique Villain, poétesse.

Monique Villain, avec sa sensibilité de poète, nous fit l' amitié et l'honneur en 2010  de commenter quelques unes de nos photos des Ulis et du parc Nord.



"Aïe, les coquelicots, fleurs de soie jaillissant de la terre comme un volcan pour réveiller les consciences
Coeur noir, tige velue, de grâce et de simplicité donnant vie aux rectangles élancés ébahis.
Champs de coquelicots et de graminées, prodigieux végétal".
Monique Villain .


 "L'artiste donne à voir l'harmonie, la grâce, la profondeur dans ce qu'on côtoie chaque jour. Les tours étouffantes, raides, baignant les pieds dans l'eau se regardent et vivent, et le plan d'eau devient miroir, accueillant tout ce qui se passe. d'une unité contrastée par les lumières changeantes.
Bon, vive les Ulis, U comme tours et lis comme la peau des plans d'eau". Monique Villain.






"Fouiller le réel, le fixer, en saisir des instantanés cachés, les faire parler, faire surgir la beauté du sens. Interrogatoires respectueux sans lâcher prise. De la photographie saisissante, cieux pétillants immergés, confusion entre montagnes enneigées et nuages, blancs d'œuf géants battus" Monique Villain.





"Quant à l'enveloppe végétale se courbant sur le berceau de l'eau, lumineuse variété de rayonnement! Irradiation intérieure sans risque négatif!" Monique Villain.

                                                                            






"solaire
iter
câbles semblant venir en direct de la fournaise lointaine
fusion
consommation
transformation en diablesse de la fée électricité grâce aux délices
des frustrations perpétuelles engendrées
si beauté, ses ondes ne sont innocentes."
Monique Villain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire