lundi 26 septembre 2016

PARC DES ULIS: chronique de l'automne 2016.


                                                    * 26 SEPTEMBRE:

                 LE RETOUR DE LA FAMILLE BERNACHE?




Pour la première fois depuis le départ du couple de bernaches et de son petit né au parc, trois bernaches ce 26 septembre étaient présentes dans le parc.
S'agit-il de simples visiteurs de passage, ou est-ce déjà le retour de la famille partie au mois d'août une fois son petit en mesure de s'envoler?
Ce sont les jours à venir qui le diront...
L'an dernier, le couple était revenu beaucoup plus tard, en novembre.


Est-ce un indice? Un peu plus tard je retrouve les trois bernaches... à l'endroit favori de la famille Bernache!
Mais attendons de voir si vraiment le trio ou du moins le couple s'installe ou non sur place.

Les deux canards blancs, eux, sont au moins plus faciles à repérer puisque différents. Nous verrons bien s'ils restent ou non  là où ils sont nés.

J'observe déjà qu'ils restent jusqu'ici groupés avec leurs frères "normaux" et leur mère la plupart du temps,et ne font pas se fondre dans la masse.

* 4 OCTOBRE:
Le trio de bernaches toujours là. Va et vient des mouettes.

Notre trio d'oies bernaches est toujours bien présent, ce qui renforce l'hypothèse de la famille attachée au parc qui serait revenue de ses pérégrinations estivales pour hiverner de nouveau ici.
Au second plan, on peut voir que ce jour les mouettes sont présentes en force sur l'étang. Depuis quelque temps, elles font acte de présence un jour, puis disparaissent le lendemain , puis reviennent. Peut-être fréquentent-elles aussi d'autres étangs de la région. En principe de nombreuse mouettes hivernent au parc des Ulis.
ps: j'ai aperçu nos deux canards blancs en vol avec d'autres  au dessus de l'étang. Un petit entraînement avant un plus grand départ?

  Les foulques sont toujours là en nombre (croissant) .Je me suis amusé de les voir ainsi accompagnées de leurs ombres.

                                                                 * 7 OCTOBRE:

                     LES BERNACHES (suite) et LES DOLEANCES D'UN PROMENEUR


Depuis quelques jours, la famille bernache a élu domicile  à proximité du petit bassin rond. Quelle idée? Y a-t-il ici de quoi particulièrement les nourrir? D'ailleurs dès qu'un passant approche elles viennent vers lui ... en quête de ce qu'il pourrait bien leur donner. Indice d'un manque ou mauvaise habitude prise?

LES DOLEANCES D'UN PROMENEUR:

Aujourd'hui, un promeneur m'attend au passage et m'aborde pour me faire part d'un certain nombre de points qui le dérangent dans le parc. Comme il sait par un article du journal des Ulis que je prends des photos dans le parc, il croit sans doute que je suis un relais officieux de la municipalité, ce qui est faux...Il évoque  les trois points suivants:
- le cloaque qui se trouve au sud ouest du parc: "Ca sent tellement mauvais qu'on ne peut plus passer par là" me dit-il "Je parlais à une dame qui elle aussi évite ce coin". C'est en effet un point négatif du parc, qui peut nuire à son image, et un problème qui dure depuis longtemps. " Pourquoi ne fait-on rien?" me demande-t-il.
- Dans sa lancée, il évoque le container -poubelle qui a été installé à proximité du barbecue: " C'est affreux ce truc. Pourquoi ne fait-on pas quelque chose qui soit enveloppé par du bois par exemple". Je trouve sa suggestion intéressante et je le lui dis. Il me fait remarquer aussi qu'il est trop haut, et que par exemple un enfant ne peut rien y mettre, pas étonnant qu'on trouve des détritus par terre malgré cette poubelle...
- Enfin ce monsieur âgé trouve qu'il n'y a pas assez de bancs dans le parc.
Je lui conseille d'écrire à Mme le Maire pour lui faire part de ses remarques et avoir des réponses à ses questions. Sur ce nous nous quittons.
Rentré chez moi, je me dis que je peux toujours me faire l'écho de cette petite conversation? C'est fait! Si on me lit, réponses bienvenues que je transmettrai à l'occasion à ce monsieur...

*11 octobre:
. Le trio de bernaches a disparu...
Il faut se rendre à l'évidence: depuis deux jours le trio de bernaches a disparu! Peut-être est-ce provisoire? Peut-être comme l'an dernier, le couple au moins reviendra-t-il dans le parc pour hiverner, en novembre? Et pour mettre au monde un nouveau petit, au printemps? A suivre!
En revanche, les mouettes étaient en nombre de nouveau sur l'étang aujourd'hui; de plus un héron et un cormoran faisaient acte de présence...

. Premières teintes automnales au parc des Ulis:

Des teintes encore relativement discrètes...

* 16 OCTOBRE: CE N'ETAIT QU'UNE ESCAPADE !

Notre trio d'oies bernaches est revenu!

* 20 OCTOBRE:
UNE GRANDE TROUPE DE BERNACHES DE PASSAGE.
Cela sent le phénomène migratoire. Une troupe d'une vingtaine d'oies bernaches a fait escale au parc des Ulis ce jour.

Voici une partie de la troupe. Je suis à peu près sûr que ce sont des habituées de cette escale; je vois parmi elles plusieurs oiseaux au plumage décoloré au niveau de la tête, comme il y a quelques mois.


Quant à notre trio de bernaches attachées au parc, il est toujours là, à part: il ne se mêle pas à la grande troupe de visiteurs.

CETTE FOIS, CA Y EST: LE PARC SE COLORE DE TOUS COTES !





25 OCTOBRE: des couleurs tous azimuts!


                            Sur le chemin du parc: voûte de feuillages dans une résidence.


                                                        Les arbres de l'avenue.


                                                             Parc multicolore.


                                                           Bouquet d'automne.

Rive ouest de l'étang.

Solitaire.

26 OCTOBRE: BALADE D'AUTOMNE AU PARC DES ULIS.

  Aujourd'hui, ciel plutôt couvert. Les teintes d'automne sont un peu ternes. Mais cela a du charme tout de même...
A noter: la réapparition comme chaque hiver des canards souchet. Et notre trio de bernaches a une nouvelle fois disparu....Les mouettes, elles , font leur ballet au dessus de l'étang.

SUR LE CHEMIN DU PARC :




AU PARC:















                                                                     Mouettes en vol.


Réapparition des canards souchet, reconnaissables de loin à la teinte orange centrale de leur plumage.


                                          Plus près: tête vert foncé, œil jaune, et très fort bec.












Du côté du petit étang...:








* 27 OCTOBRE: 2e BALADE D'AUTOMNE AU PARC DES ULIS.
Cette fois, le ciel n'est pas couvert. Les couleurs de l'automne sont avivées par un grand projecteur: l'astre solaire!

Sur le chemin du parc...





AU PARC.



Du côté de la "plage".


Vues prises depuis la "plage".








                                                       Vues prises depuis la prairie sud.












                                             Vues prises depuis le rivage ouest de l'étang.



Du côté du petit bassin.



                                    








                                                              Rivage nord de l'étang.




Le petit étang.



Semis de FOULQUES... Rivage nord.

* 28 OCTOBRE: 3e BALADE D'AUTOMNE AU PARC DES ULIS:
Une balade de fin de matinée qui a commencé sous le soleil et qui s'est terminée sous un ciel couvert. Cette fois, nous avons grimpé sur les collines pour découvrir d'autres points de vue.


                                            Vol de mouettes au dessus du grand étang....


 Parmi tous ces volatiles avides de ce que cette dame leur apporte, nous retrouvons notre trio de bernaches qui apparemment est présent en pointillés dans le parc mais y revient toujours.

Un joli coin du parc, près du grand saule.





Les tours vues d'une colline dans un encadrement de feuillage d'automne.



Vues prises depuis la colline.

Scène d'automne.

Point de vue du côté du petit bassin.

                                            Point de vue sur la partie ouest du grand étang.

                                  Nouvelle vue sur les tours depuis la colline du petit bassin.








Beauté du feuillage d'automne. Vues prises depuis la colline du petit bassin.

                                Le grand étang vu de la colline de l'Ecureuil (ouest de l'étang).










C'est ici que se trouve le groupe d'arbres le plus magnifique en automne. Je me promets de revenir à une heure où le soleil éclairera le site et en mettra en évidence toute la beauté.
                                                  Groupe d'arbres au sud ouest du parc.



Au sud ouest de l'étang.

Aujourd'hui un héron est présent sur l'île de l'étang.


                                                                Vues rapprochées.


                     Les canards souchet sont de plus en plus nombreux, comme souvent l'hiver.




Feuillages d'automne -Rive sud de l'étang.

*30 OCTOBRE: 4e BALADE D'AUTOMNE.

Soleil éclatant cette fois le dernier dimanche d'octobre: les couleurs sont avivées. Une promenade photographique à la recherche de la couleur.






















Affluence au parc pour ce magnifique dimanche d'octobre.




*31 OCTOBRE: 5e BALADE D'AUTOMNE.



En fait aujourd'hui mon objectif, comme je me l'étais promis, est d'essayer de "saisir" la splendeur du plus beau groupe d'arbres du parc, côté ouest, quand elle est magnifiée par l'éclairage du soleil à une certaine heure.






Premières prises saisies côté sud du site.




Prise côté nord, à contrejour et donc en transparence, ce qui avive les couleurs.




Cette fois, je suis monté sur la colline qui domine le site. Les belles couleurs se devinent déjà à travers le rideau vert du premier plan.














Divers cadrages rapprochés de cette férie d couleurs.








J'ai pensé que cela valait aussi la peine de lever les yeux ...



AILLEURS DANS LE PARC:



Je suis allé notamment à la recherche de quelques effets de lumière dans le feuillage.














                                      Au passage, retour à un reflet naturellement cadré:









*2 NOVEMBRE : 6e BALADE D'AUTOMNE.



Cette fois, je partais sans idée préconçue, sans même savoir si j'aurais une raison de "déclencher"...



                         J'ai d'abord été séduit par les jeux de lumière et d'ombres:








    Ah, mais qui est là sous les arbres? Notre trio de bernaches, réapparu une nouvelle fois après une escapade...

                                  Puis je me suis intéressé au jeu de nuages autour des tours:






Ici les couleurs de l'automne se sont rappelées à moi....

Et puis j'ai été surpris par la couleur des arbres en cette fin d'après midi et leurs reflets:








*10 NOVEMBRE :

NOUVELLES OIES DE PASSAGE et LE CHASSEUR DE SOURIS.
         Quelques surprises  successives aujourd'hui dans le parc....
Je venais de passer à côté du trio de bernaches attaché au parc quand...


Un nouveau couple de bernaches!

Première découverte: la présence d'un nouveau couple de bernaches, certainement de passage.


       Un peu plus loin, j'aperçois cette fois un nouveau trio absolument inédit! Car l'une des trois oies n'est pas une bernache, mais visiblement une oie cendrée qui joue les compagnes de voyage des bernaches! (la photo est mauvaise, mais elle sert de témoignage).


                                                         LE CHASSEUR DE SOURIS.

Plus loin encore, une présence insolite dans le parc: un beau chat! On n'en voit pratiquement jamais ici. S'est-il égaré? Que nenni! Il sait ce qu'il vient chercher
                                                                 



LE GUETTEUR.


                                                                    LE CHASSEUR.

Tout à coup, il s'avance à pas feutrés, accélère, et je vois une petite forme noire faire des bonds devant lui: il avait repéré une souris.


            
                                 Pour cette fois c'est raté! Mais la chasse va reprendre...

                                            * 11 NOVEMBRE:
 OISEAUX DE PASSAGE - LA GRANDE COLERE DU JARS BERNACHE DU PARC DES ULIS.


          Aujourd'hui, une grande troupe d'oies bernaches de passage s'est arrêtée sur l'étang du parc.

                                                              UN PEU PLUS TARD.

            Une jeune fille est venue nourrir un peu les oiseaux du parc qui se bousculent sur l'étang/
          

 Parmi eux , on distingue les troies oies bernaches attachées au parc , qui comme toujours ne se mêlent pas à leurs congénéres de passage. Mais aujourd'hui, elles vont encore m'étonner!


        A droite, la grande troupe d'oies de passage, attirée par la distribution, s'approche peu à peu....


                      Mais observons le jars bernache du parc (à droite).... Il ne paraît pas content...


                                             Il charge  des bernaches de la grande troupe!


                                                            DE-CHAI-NE!!!!


                           Vraiment en colère: au fond certaines oies s'éloignent prudemment.


                                       Il charge encore, et encore ses congénères de passage.



                             
 Les assauts se succèdent. Apparemment , il ne supporte pas que d'autres oies, étangères au parc, viennent chercher  ICI elles aussi  leur part de pitance. Chasse gardée, domaine réservé!


  Il a réussi. les autres oies, pourtant beaucoup plus nombreuses, restent à distance, n'osent plus s'approcher! Et ce comportement ne vise que les autres oies sauvages.

                                                           UN HERON DE PASSAGE.

     Celui-ci n'est pas un habitué, probablement un jeune, car il ne sait pas trop où se percher. Il change de place à l'approche des humains, puis il change à nouveau de place...








                                           Je le suis un moment, puis il finira par s'envoler.

                                             Plus tard, je le retrouve un peu plus loin:







TEINTES D'AUTOMNE ENCORE...

Bien que certains arbres commencent à se déplumer... ou plutôt à se défeuiller, il reste de belles couleurs dans le parc....












              * 18 NOVEMBRE: 7e BALADE D'AUTOMNE.

                                  NOVEMBRE JAUNE.


                       Le JAUNE est la couleur dominante à présent  de l'automne finissant.



























*








   *19/11/16: NOVEMBRE JAUNE (suite).

QUELQUES AUTRES VUES:

                                                     
                                                     Vue prise à l'extrémité est de l'étang.


Vue de l'Ile aux Tortues - berge ouest.


Cadrage rapproché.



                                                     L'île cadrée depuis le grand saule.


Autre prise.


                                                               Une autre image d'automne.


                                                                     Sommeil d'automne.



Tours dans leurs atours automnaux.

* 24 NOVEMBRE: LE HERON DU PARC.


Le héron du parc est depuis quelques jours de retour à son poste, sur la rive est de l'île.

* 29 NOVEMBRE: les larmes lumineuses du grand saule.

Dans ce parc qui a désormais maintenant son aspect hivernal, les larmes lumineuse du grand saule  est une des dernières sources de féerie.









* 30 NOVEMBRE: AUTOMNE, FIN DE PARTIE.

Cette fois , le parc prend son aspect hivernal . La plupart des arbres ont perdu leurs feuilles ..Le froid est là aussi ,et pourtant un clair soleil brille..


                              Les couleurs de ce site tant photographié cette fois se ternissent...


                                                                 Vue rapprochée.


Le saule  seul apporte encore un peu de couleur.




Les canards font la sieste dans les reflets encore légèrement colorés.

* 3 DECEMBRE: BEAUTE DU COLVERT MALE.

Après quelques journées sombres, le soleil est revenu et éclaire joliment le parc et sa faune... Je décide, en apercevant un groupe de canards colverts dans le petit bassin, de tenter de capter la beauté du colvert mâle.

Il faut  pour bien mettre en évidence sa beauté attendre qu'il soit placé de telle façon que le soleil fasse ressortir la belle couleur verte de sa tête. Si elle est dans l'ombre, elle est d'un vert sombre qui peut paraître même presque bleu, c'est raté!
Regardez aussi ce petit œil en coin: il ne me perd pas de vue, sait-on jamais...

Petit couple.

Toute la bande...


Elle est mignonne aussi, la petite cane.

                                                          Canard dans les feuilles.


Vue de l'étang un 3 décembre:

les arbres ont perdu leurs feuilles, sur l'étang notre trio d'oies bernaches est toujours là; au loin les mouettes rieuses qui vont hiverner une fois de plus dans le parc.


* 5 DECEMBRE: étrange rougeoiement  du soir.

Les arbres ont perdu leurs feuilles d'automne et donc leurs belles couleurs, mais le soleil du soir sur les branchages des arbres crée un étrrange rougeoiement.





                                                          * 8 DECEMBRE:

                               Couleurs du matin au parc.




* 11 DECEMBRE:



Didier Watrin, peintre du parc des Ulis... et du Hurepoix:



L'autre matin, je reçois un coup de téléphone de Didier Watrin, peintre ulissien que je ne connaissais pas, qui me demande la permission de prendre comme modèles certaines de mes photos de tours des Ulis pour réaliser de nouvelles toiles. Pas de problème, lui dis-je, au contraire! Cela a été alors l'occasion pour moi de découvrir les tableaux au rendu souvent très lumineux de cet artiste autodidacte, qui a déjà participé à de nombreuses expositions, et a été de nombreuses fois récompensé. Voici par exemple une toile représentant un coin du parc Nord que les habitués reconnaîtront facilement:






Allée de bouleaux au parc nord, par Didier Watrin.



C'est aussi un peintre animalier, et je suis sûr qu'il a dû observer certains de ses sujets dans le parc, comme par exemple ce canard colvert en vol:






ou encore ce mignon caneton:





ou ce pigeon ramier:



J'ai de plus découvert que Didier Watrin puise principalement son inspiration dans la région, ce qui en fait un véritable peintre du Hurepoix!


Voici par exemple un  fort beau tableau représentant un sous bois à Malassis (du côté de Forges les Bains, en pays de Limours).

On peut voir davantage de ses œuvres en cliquant sur:

Si vous vous intéressez à la peinture, sachez qu'il exposera aux deux Maisons pour tous des Ulis du 16 janvier au 3 février 2017.

13 DECEMBRE:

SOIR COLORE AU PARC.

En ce mois de décembre froid et en même temps souvent ensoleillé, les matins et les soirs sont fréquemment colorés.



L'étang est d'abord légèrement doré...




Puis un rougeoiement s'installe un temps.

*14 DECEMBRE:

RENDEZ-VOUS AU PARC DES ULIS AVEC LE PEINTRE ULISSIEN DIDIER WATRIN.

Didier Watrin prépare pour les 40 ans des Ulis une exposition. Il me donne rendez-vous au parc pour me montrer un nouveau tableau qu'il a réalisé à partir d'une de mes photos, avec mon accord. Le sujet: les tours des Ulis au fond de la perspective de l'étang, côté ouest.


                  Il a installé son chevalet à l'endroit même où la photo avait été prise.


  Par rapport à la photo modèle, il a modifié le paysage pour en faire une photo de plein automne.
.
Le tableau est pratiquement fini, quelques touches à ajouter seulement.

Rappel: il exposera aux deux Maisons pour tous des Ulis du 16 janvier au 3 février 2017

J'ai souvent pris cette perspective à des moments différents de l'année ,avec des lumières différentes. Voici l'image dont s'est inspiré Didier Watrin, prise en novembre.
                                               * 16 DECEMBRE:
                                    Encore un soir coloré !



*18 DECEMBRE:

UNE JOURNEE DANS LE BROUILLARD !







Et voilà, c'est l'hiver... la suite dans notre "Chronique d'hiver du parc des Ulis 2016-20173 !

1 commentaire:

  1. Il y a du Monet dans cette recherche sur les couleurs d'un sujet à différentes heures et sous différents cieux !
    L'art et la manière de montrer que la beauté est à la portée de tous et bonne à "cueillir" pour qui veut aimer la vie.
    Chapeau l'artiste !
    Michèle

    RépondreSupprimer