jeudi 4 juin 2015

Petits bonheurs de MAI au parc des ULIS ...

Mai , c'est le plus souvent une lumière exceptionnelle , une nature radieuse, de quoi enchanter le promeneur. Et puis toutes sortes de petits spectacles s'offrent à ses yeux, liés très souvent aux nombreuses naissances qui se sont produites en cette saison. Autant de petits bonheurs pour le passant!

                                                                      11 mai.
                        Après quelques jours de voyage, je reviens au parc des Ulis...


                             Le panorama avec les tours des Ulis en arrière plan est très beau.

         
                                                               La Nature est radieuse.


                                            Le parc est splendide, tapissé de pâquerettes.
                                        

Mai: le mois où les foulques prennent leur bain de pâquerettes!


Plus loin , surprise, un héron s'aventure à proximité des hommes, ce qui est rare !


                                     Sa silhouette effilée s'inscrit à ravir dans un tableau champêtre...


                                                 Il ne tarde pas tour de même à s'envoler.


Depuis des semaines, Madame Foulque couvait non loin de la rive avec persévérance, relayée de temps à autre par Monsieur. Que vois- je ce jour-là? Une petite tête rouge qui dépasse! Les petits sont enfin nés!


                                          Une deuxième tête rouge et ébouriffée apparaît...


Je constate finalement qu'ils sont quatre!


Madame Foulque vient au devant d'un petit...



Ils ne sont pas bien beaux...


                                               VRAIMENT PAS.... mais si émouvants!


 Monsieur FOULQUE s'emploie, lui, à nourrir les petits déjà descendus du nid.. Il plonge et rapporte à la surface des débris qu'il donne à manger aux petits...

                                                                     21 MAI.


Aujourd'hui de beaux nuages blancs occupent le ciel bleu au dessus des tours.


D'où un jeu de reflets séduisant sur l'étang...


Les cols verts sont omniprésents dans nos parcs. Ils sont le plus souvent en couples, parfois en petits groupes.


Il sont tellement présents qu'on ne les regarde même plus, c'est un tort!


Soulignera-t-on jamais assez la beauté du mâle, notamment?


Rendons-leur justice!


Je poursuis mon chemin, toujours fasciné par ce jeu de reflets...


Tout à coup, un groupe de canetons accourt à ma rencontre, suivis de leur mère.


Bientôt ils sont 11 à mes pieds, tandis que la mère, plus prudente, reste à distance. Ils n'ont apparemment pas encore appris à se méfier des humains!


C'est que de nombreux promeneurs leur donnent du pain. Hep,  petits paresseux, il ne faudrait pas trop prendre de mauvaises habitudes !



Un peu plus loin...


 Je retrouve, 10 jours après, ma petite famille Foulque. Parents et enfants ont déserté (provisoirement) le nid, à la recherche de nourriture.


En fait ,il reste des œufs dans le nid, et la mère hésite : faut-il continuer à couver, ou privilégier ceux qui sont nés? Finalement, il n'y aura pas d'autre éclosion.


     Papa Foulque vient de remonter du fond toute une série de détritus, où il puise pour ses petits.




Scènes de becquée.


J'ai une dizaine de jours, et je ne suis pas encore très beau!


La promenade continue.


Un peu plus loin, une autre petite famille de foulques a son coin...


                                         Les petits, au nombre de trois, sont déjà des ados!


Mais la présence à proximité de deux gallinules indispose la mère, sans doute inquiète pour sa progéniture...


Un petit drame se joue, la tension monte !


Tiens, encore un joli jeu de nuages...



Le jeune pêcheur a posé sa canne et se chauffe au soleil sur un banc...
 Hep! Ca aussi c'est un petit bonheur de mai! 

30 mai.


Retour au parc des Ulis par un temps superbe encore.


 Une Nature encore et toujours radieuse...


Et là, une énorme surprise! Deux oies bernaches, avec, à droite, se confondant avec l'herbe, un tout petit poussin ! C'est la première fois depuis 6 ans , à ma connaissance, que des oies sauvages ont des petits au parc des Ulis !


Cela signifie que ce couple est fixé pour un certain temps au parc... Les oies domestiques qui animaient l'étang ces dernières années ont disparu, voici que la Nature nous en envoie de sauvages pour les remplacer!


Un petit, magnifique, mais un seul. Voir ces deux grandes oies veiller sur ce tout petit poussin a quelque chose de touchant...








Quelques images pour le plaisir des yeux.


Sur l'étang, le vent ride la surface de l'eau.


La leçon de plongée de M. Foulque.


 Nous retrouvons notre petite famille FOULQUE : cette fois, la métamorphose s'est produite; les petits foulques, âgés d'une vingtaine de jours, prennent enfin figure... foulque!


 On compte encore sur les parents pour la becquée, mais une évolution est va se produire.


Papa Foulque donne à ses petits une leçon de plongée : il prend son élan et...


Les petits foulques ont compris: l'un après l'autre, à l'instar de celui du premier plan, ils vont plonger pour chercher leur nourriture !


Encore un joli coin de Nature....



Depuis quelques jours, deux cormorans sillonnent sans relâche l'étang à la recherche de proies.


Le cormoran dans une attitude caractéristique: il fait sécher ses ailes.


Un peu plus loin, je débusque un des deux cormorans que mon approche va faire fuir.


Un coin verdoyant encore.


Le rouge-gorge est certainement le petit oiseau qui se laisse le plus facilement approcher.


Celui-ci se pose devant moi à peu de distance, puis volette un peu plus loin, et ainsi de suite.


On dirait qu'il me fait la nique...


En plein  milieu de l'allée maintenant!



                                                                Belle nature (suite).

                                                 UNE TORTUE AU PARC DES ULIS !

          
          Il y a quelques jours, qu'est-ce que je vois, stupéfait, au bord de l'allée? Une tortue! Je l'ai prise dans mes mains: elle était très belle, avec sa tête marquée de jaune; elle faisait bien 20 cm de long; je l'ai déposée un peu plus loin dans l'herbe. Ce jour-là je n'avais pas mon appareil photo. Et voici qu'une dame aujourd'hui me signale sa présence dans le bassin rond qui se trouve au nord ouest du parc! Et la voilà, en effet! Parmi les habitués du parc, toutes les hypothèses sont émises: tortue abandonnée par son propriétaire à l'approche des vacances? Une dame me dit qu'autrefois, il y en avait dans l'île qui se trouve dans le grand étang. On l'appelait d'ailleurs "l'île aux tortues". Que croire?
Dernière minute : un de nos lecteurs, Claude, semble nous donner le fin mot de l'histoire: "La tortue est une tortue de Floride, extrêmement vorace. Elle détruit la faune locale. Il est interdit de les relâcher dans la nature. Ces tortues sont achetées très petites et quand elles grossissent leurs propriétaires les relâchent..." .


                                                          Belle voûte de feuillage ici...


Petite surprise que certains apprécieront moins! Mais il est mignon, non?


Hep, en voilà encore des petits bonheurs, au parc des Ulis!


Bonheur aussi de contempler le ciel encadré par les branches des arbres...


Et ces jolies fleurs de nénuphar, un plaisir de les voir! Une bonne initiative de ceux qui gèrent le parc! 


Et puis les coquelicots sont venus...


                                                              Belle cerise sur le gâteau!


 L'enchantement est à son comble!

A voir aussi:

LA SUITE de "Petits bonheurs" : PETITE CHRONIQUE D'ETE au parc des Ulis.

A LA DECOUVERTE DES OISEAUX DU PARC DES ULIS (1):









6 commentaires:

  1. Bonjour et merci pour ce reportage ornithologique et verdoyant.

    çà change, en mieux, de l'actualité journalistique habituelle !


    Cordialement.

    François Letendre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bel œil vous avez M° Sattonay vos photos donnent toujours de si belles émotions!
      Ces tours de l'autre côté du lac me projettent loin très loin des Ulis sur les bords du lac Ontario, il y a quelques années...
      Merci beaucoup. Michèle Dautet

      Supprimer
  2. ton reportage sur les petits bonheurs est merveilleux ! Merci.
    Bise. michele

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique !!!!félicitations!!
    Hélène

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Ce sont de très belles images. Bravo !

    J'aime moins les images en gros plan avec les têtes coupées ou les têtes seules.

    La tortue est une tortue de Floride, extrêmement vorace. Elle détruit la faune locale. Il est interdit de les relâcher dans la nature. Ces tortues sont achetées très petites et quand elles grossissent leurs propriétaires les relâchent...

    Cordialement

    Claude

    RépondreSupprimer