mardi 10 juillet 2018

" NE DONNEZ PAS DE PAIN AUX CANARDS ET AUTRES OISEAUX, CE N'EST PAS BON POUR EUX". Une campagne d'information du groupe "J'aime le PARC NORD DES ULIS"

Le groupe facebook "J'aime le Parc Nord des Ulis" a décidé de relayer les informations émanant de nombreux sites de spécialistes des oiseaux  faisant état de la nocivité possible à terme de la consommation excessive de pain par les canards et autres oiseaux.
Peut-on parler de consommation excessive de pain par les oiseaux de nos étangs du parc des Ulis?
Il nous semble que oui. Regardez le comportement des oiseaux lorsque vous vous approchez d'eux: ils se précipitent à votre rencontre. C'est bien la preuve qu'ils sont habitués à être nourris par les gens. Et que leur donnent les gens? La plupart du temps du pain. C'est une vieille tradition, et c'est aussi la facilité: il reste toujours un peu de pain dur dans les familles, alors au lieu de le jeter, allons le donner aux canards… Et les volatiles en sont friands! C'est pour eux comme une gourmandise. Une gourmandise qui peut être néfaste!
Un étude scientifique anglaise a tiré un beau jour la sonnette d'alarme! Halte au pain! il peut nuire à la santé de vos chers volatiles! Depuis de nombreux sites spécialisés s'efforcent de faire passer le message.

                             L'affiche (qui sert aussi de tract) mise au point par le groupe JLPN.

Pourquoi le pain n'est-il pas pour eux une bonne nourriture?
D'après ces spécialistes, le pain ne contient pas les nutriments nécessaires aux oiseaux. Lorsqu'on leur en donne, ils en absorbent goulument, au point qu'ils arrivent vite à satiété et ne se donnent plus la peine de chercher la nourriture qui leur conviendrait mieux. Plus le processus se répète, plus il devient nocif. On peut en arriver à la limite à un état de dépendance des oiseaux par rapport à ce que lui fournit l'homme, mais si ce que lui fournit l'homme en permanence est du pain, il peut s'ensuivre une carence nutritionnelle chez l'oiseau qui l'expose aux maladies. Des cas de "maladie des ailes d'ange", directement liée à l'absorption massive de pain, ont été détectées au parc des Buttes Chaumont chez des oies bernaches, : c'est une paralysie des articulations, qui empêche l'oiseau de voler et le met à la merci des prédateurs.
Le pain de plus contient du sel et du sucre: deux substances qui peuvent dégrader la santé des oiseaux s'ils consomment du pain en grande quantité.

Le pain non consommé pollue l'eau et nourrit les rats:
On a vu de nombreuses fois, aux Ulis, des cargaisons de pain dur déversées dans l'eau: le pain y pourrit, entraînant le développement d'algues et de bactéries. Là encore il peut en résulter pour les volatiles de graves maladies, comme l'aspergillose, mortelle pour les canards, qui est due à un champignon qui pénètre les voies respiratoires. Quand on voit une couvée de canetons naviguer dans cette pourriture et s'en gaver, on frémit!

Quand on voit une couvée de canetons naviguer dans cette pourriture, on frémit…Photo: mai 2018.

Parlons des rats. On en voit courir de plus en plus à la plage, au milieu des enfants, ou près du petit ponton. Plus vous donnez de pain, plus vous laissez de déchets, plus vous les faites prospérer. Et ils se reproduisent vite! Or des études scientifiques ont montré qu'ils sont souvent porteurs de germes, vecteurs de maladies. Pour l'instant, leur nombre est encore tolérable."Ils ont droit à la vie comme les autres" brâment béatement certains . Mais plus vous favorisez leur multiplication en jetant du pain ou en laissant des déchets , plus vous les emmenez vers la mort, car à  un moment ce ne sera plus tolérable, il faudra les tuer! Donc, ne leur fournissez pas de pain ou de  déchets, si vous voulez continuer à admirer leur jolie frimousse sans leur faire courir de risques.

Oui, ils ont une bonne tête! Mais le meilleur moyen de les mener à la mort, c'est de favoriser leur prolifération en les nourrissant!

En tous cas pas de pain!
Laissons donc nos oiseaux se nourrir eux - mêmes, et en tous cas ne leur donnons pas de pain. Certains sites sur internet conseillent des nourritures de substitution: salade, grains de maïs, petits pois, graines pour les oiseaux, épluchures de légumes etc...(1) Un arrêté municipal aux Ulis  interdit, pour des raisons d'hygiène, de nourrir les oiseaux; si vous le bravez, parce que vous voulez faire plaisir à vos enfants par exemple, donnez leur au moins une nourriture qui ne risque pas de leur faire du mal. Et si vous êtes un adulte responsable, ne leur faites pas du mal pour vous faire plaisir! Et évitez de polluer encore davantage l'étang par ce que vous y jetez!

Nous ne pensons pas qu'il faille attendre pour agir que certains de nos canards attrapent la maladie des ailes d'ange, par exemple, ou que les rats se multiplient à outrance ....
C'est pourquoi nous avons décidé de mener cette campagne d'information sur les méfaits du pain. Cela s'appelle de la prévention.
JMS

PS:
CANARIS DIABETIQUES A CAUSE DU PAIN!
Cette petite campagne d'information amène à discuter avec les gens, et j'en ai appris de belles à cette occasion! Mon interlocutrice, au cours d'un voyage à l'étranger, sur l'île de Madère, s'étonnait de voir des canaris avec une seule patte; son guide lui expliqua qu'ils avaient attrapé le DIABETE à cause du pain que les gens leur donnaient sans arrêt ; on sait que le pain contient du sucre, d'où l'effet sur ces granivores!!!

(1)Voici quelques sites ou articles sur le sujet de la nocivité du pain donné en excès aux canards et autres oiseaux:
- https://www.youtube.com/watch?v=if-_UyhQdJA (video)
 - https://vegan-pratique.fr/conseil/bien-nourrir-canards/
-  http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1341355-le-pain-mauvais-pour-la-sante-des-canards-donnez-leur-plutot-du-riz-ou-des-legumes.html

samedi 7 juillet 2018

L'EXPOSITION DES PHOTOGRAPHES DU GROUPE FACEBOOK J'AIME LE PARC NORD DES ULIS SUR LES OISEAUX DU PARC.

Les photographes du groupe facebook "J'AIME LE PARC NORD DES ULIS" ont été invités à exposer leurs clichés sur les oiseaux du parc à la médiathèque de la ville en juin 2018.
Nous reproduisons cette exposition ci-dessous, pour ceux qui n'auraient pu la voir "in situ".







Conception: Thierry Perrot et JM Sattonnay.
Textes: JM Sattonnay.
Réalisation technique: Thierry Perrot.