jeudi 8 avril 2021

LES OIES BERNACHES DU PARC NORD : le couple n°3.

   Le parc Nord des Ulis est depuis quelques années un site de reproduction pour 3 couples d'oies. Ces 3 couples arrivent au parc aux alentours de février, et en repartent dans la 2e moitié de juillet avec les jeunes nés entre temps.Tout le monde revient en février de l'année suivante, puis les jeunes s'en vont et les trois couples restent seuls, chacun sur son territoire. Et ainsi de suite.

Aujourd'hui nous parlerons du COUPLE N° 3:

                                                    Le couple n°3 au petit étang en 2019.

. Il est arrivé en 2018, en même temps que le couple n°2.

. Ce couple est un cas étonnant :

- il agit exactement, chaque printemps, comme les autres couples venus au parc Nord pour construire un nid et avoir des petits: lui aussi a son territoire, du petit étang  jusqu'au petit promontoire sur le grand étang qui lui fait face, non loin du pont.

- Mais il n'a jamais construit de nid ni eu de petits. Ce couple est évidemment stérile.

- Son territoire étant trop proche de celui du couple n°1, ce dernier couple  le charge régulièrement.

L'OIE VEUVE:

Février 2021: nous nous apercevons que seule la femelle (d'après son gabarit ) est revenue cette fois. Elle a perdu son compagnon. Et pourtant elle est revenue comme chaque début d'année au parc, avec les autres oies. Elle a bien tendance, quoique seule, à se retirer sur son territoire habituel.

Q'est-il arrivé au mâle? Maladie? Victime d'un prédateur ou de la balle d'un chasseur?

Néanmoins la solitude de l'oie veuve semble lui peser, et elle essaie constamment de rejoindre le couple n°1, qui la tolère parfois, si elle se tient légèrement à l'écart, mais qui par moments la charge pour la chasser. 

L'oie veuve (1er plan) est tolérée par le couple n°1 (au fond), si elle se tient à l'écart.

Si l'on donne quelques graines à cette oie, le couple n°1 arrive bruyamment pour la chasser, ne supportant pas sans doute ces privautés réservées à une autre oie sur son territoire...

. FAUSSE DISPARITION:

A partir du 6 avril, une des 3 oies présentes près du petit bois de pins disparaît. J'ai pensé qu'il s'agissait de l'oie veuve, car les deux oies restantes semblaient vraiment former un couple. Etait-elle partie chercher un nouveau compagnon? Etait-elle morte de maladie dans un coin?

Grave erreur !

Le mardi 13 avril, j'ai été détrompé! J'étais au petit bois de pins, à côté de ce que je croyais être le couple n°1, quand tout à coup surgit d'on ne sait d'où en vociférant, une 3e oie. Il s'ensuit une scène très bruyante, où cette oie et le mâle rivalisaient de vociférations en agitant le cou, signe d'enervement chez ces oies.Bientôt la nouvelle venue chasse la femelle qui était avec le mâle, qui à partir de ce moment se tient sagement à l'écart ! 

J'ai tout à coup compris que la nouvelle arrivante était la femelle du couple n°1, qui sortait de l'île où elle couvait pour une petite récréation comme il est d'usage.

Et donc que l'oie qui avait disparu, c'était la femelle du couple n°1 qui était allée couver, et non l'oie veuve du couple N°3, qui donc était bien vivante !

Tout s'est passé ce 13 avril comme si l'oie couveuse faisait une scène à son compagnon en le trouvant avec l'autre oie ! Un vrai vaudeville!

Une vraie scène de vaudeville:
l'oie couveuse , au fond, très agitée, vocifère, tandis que son compagnon lui répond; il est encore avec l'oie veuve (au premier plan).

Ensuite, le calme est revenu, le mâle a rejoint sa compagne, ils ont pris un petit bain tous les deux, puis la femelle est retournée couver. Le mâle a fait le tour de l'îlot où elle couvait pour voir si tout se passait bien, puis... il a rejoint l'oie veuve du couple N°3  et ils ont repris tranquillement une autre vie de couple ensemble !

Ainsi, la malheureuse oie veuve du couple n°3 a trouvé sa fonction: tenir compagnie au mâle du couple n°1 tandis que la femelle de celui-ci couve!

Ceci ne se produit jamais! Quand sa femelle couve, l'oie mâle patiente absolument seul en surveillant les alentours...

                                                             . A VOIR AUSSI :

                          * LES OIES BERNACHES DU PARC NORD: LE COUPLE N°1:

Après deux échecs sur le plan de la couvaison, ce couple arrivé en 2015 sera-t-il plus heureux cette année? Au 10 avril la couvaison n'a pas commencé. Mauvais signe..

 CLIQUER surhttps://jmsatto.blogspot.com/2021/04/les-oies-bernaches-du-parc-nord-le_5.html

LES OIES BERNACHES DU PARC NORD: LE COUPLE N° 2:

La couvaison est en cours pour ce couple, arrivé en 2018... 

* Pour EN SAVOIR PLUS sur les comportements des oies bernaches au parc Nord :


* PROPOSITIONS POUR LE PARC NORD:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire